Jon Cudo, la courte carrière du Swoosh Man

  • Nicolas Foret
  • 1 mois Ago
  • Nike
  • 22057 Views

En 1996, Jon Cudo une mascotte professionnelle de l’université de Minneapolis reçoit une invitation étrange de Nike pour devenir “Swoosh Man”.

La marque l’invite à Beaverton pour lui faire passer des tests. Le jeune homme sous le costume prends son meilleur trampoline et se rend dans le célèbre Bo Jackson Fitness Center. Sur place, l’athlète montre tout ce qu’il sait faire et arrive à impressionner les dirigeants. Cudo ne savait cependant pas vraiment pourquoi il était là.

 

 

À cette époque Nike vient de sortir sa Air Max 95 et est très bien installée dans le monde du sport. La marque compte dans ses rangs Michael Jordan, Charles Barkley, Tiger Woods ou Carl Lewis et se demande comment elle pourrait exploiter encore plus leur image. Un groupe de travail se met en forme pour créer “Nike Sports Entertainment”, un segment de la marque dédié au divertissement. Son objectif est de créer des shows avec les athlètes rassemblées autour de “Swoosh”, le plus grand athlète de tous les temps.

 

 

Cette décision divise chez Nike. À cette époque, les Avenger et Justice League ne sont pas aussi présents dans la culture et les quelques superhéros connus sont des superstars dans le monde entier. Créer un Swoosh Man peut donc être une vraie opportunité. D’un autre côté, des dirigeants en interne s’opposent à ce personnage. Pour eux, “Le Swoosh est un athlète pas une espèce de clown” comme le rapporte le Daily Beast.

 

 

Pour faire son costume, Nike fait appel au styliste de Batman. Il imagine une combinaison en lycra qui sera toujours accompagnée de son pot de vaseline pour être enfilée. La carapace extérieure était en néoprène et le casque sera fabriqué à partir d’un moule en argile. Les personnes présentes à cette époque décrieront le processus de fabrication à celui d’une voiture de course. Le costume du “Swoosh” sera facturé 125.000$. Nike en achètera deux.

 

 

Dans le costume, Cudo transpirait énormément et il ne voit rien. Le vêtement n’est pas assez souple si bien qu’il ne pouvait même pas toucher ses mains au-dessus de sa tête. Passionné par son métier, Cudo trouve des moyens d’améliorer son costume et va au bout de ses spectacles. Les événements s’étoffent et la team Nike y ajoute des moyens pyrotechniques faisant du “Hoop Heroes” un vrai spectacle. Au cours des 18 mois qui suivront sa création, le “Swoosh” réalise un tour du monde avec les plus grandes stars de Nike. Il jouait au basket avec Michael Jordan, Barkley et Scottie Pippen dans le show et assistait aux évènements de golf avec Tiger Woods.

 

 

Personne n’a jamais vraiment su si ces évènements étaient rentables pour Nike. En parallèle, les responsables constatent qu’ils n’arrivent pas à créer de lien entre les spectateurs et ce super héros qui ne sauve pas la vie de l’humanité à chacune de ses apparitions. La crise financière asiatique de 1997 mettra fin à l’aventure de Jon Cudo en tant que Swoosh Man. Après une période de creux, il deviendra en 2003 “Moondog” la mascotte des Cleveland Cavaliers durant 15 ans.

 

Tags:
Nicolas Foret

Responsable éditorial / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up