L’histoire méconnue de la Air Jordan 1 KO

  • Nicolas Foret
  • 5 mois Ago
  • Jordan
  • 10032 Views

La Air Jordan 1 KO s’apprête à faire son grand retour cette année, l’occasion de revenir sur son histoire remplie de zone d’ombres.

Le monde de la sneaker se nourrit de ses histoires qui ont créé toute sa culture. La Air Jordan 1 est sans aucun doute la paire avec le plus gros passif derrière elle. Ce modèle n’était cependant pas la seule sortie de Nike en 1985. La même année, la Air Jordan 1 est également disponible dans un modèle KO. Encore aujourd’hui, Nike n’a jamais communiqué officiellement sur la signification de cet acronyme KO. Certains le traduisent en “knockout”, un mot guerrier très utilisé dans les sports de combat, mais sa signification pourrait être beaucoup plus commerciale qu’elle n’y paraît.

 

 

Dans un post Instagram, Nice Kick Vault explique que ce KO est en fait un acronyme de “Knock-off”. À cette époque, Nike expérimentait énormément de choses différentes pour vendre ses produits. Les marques grand public comme Target ou Pro-Joggs avaient l’habitude de sortir leur propre version des paires de Nike plus accessible après leur mise en vente. Pour les contrer, Jordan Brand avait décidé de sortir une version plus abordable de sa Jordan 1 afin de toucher un public plus large. La Air Jordan 1 KO était disponible à 34,99$ avec un upper en canvas tandis que la Air Jordan 1 affichait un prix de 64,99$. 

Nike ou Jordan ne confirmeront jamais cette histoire, car elle montrerait qu’elles sont capables de sortir des produits de moins bonne qualité pour toucher plus de consommateurs. Avec le temps, certains de ces knocks-offs sont devenu très célèbres à l’image de la paire de Sang qui s’est vendue à 4000$ aux enchères. Cela rajoute un peu plus de mystère autour d’une Air Jordan 1 KO qui sera de retour prochainement en Europe.

 

 

Dans le reste de l’actualité, on a rassemblé où acheter la Air Jordan 1 High Shadow 2.0.

Tags:
Nicolas Foret

Responsable éditorial / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up