Comment le Carpenter Pant est devenu un classique dans la rue

  • Nicolas Foret
  • 2 mois Ago
  • Clothing
  • 11095 Views

Le Carpenter Pant a toujours été là sans qu’on n’y prête vraiment attention. Il existe pourtant des centaines de modèles de pantalon de travails à destination des ouvriers.

Il tient son nom des Charpentiers qui devaient pouvoir apporter le maximum d’outil avec eux durant leur journée de travail en hauteur. Sa coupe est volontairement large pour leur permettre de s’accroupir sans aucune gêne. La partie inférieure du pantalon est également échancrée pour pouvoir être mise par dessus des grosses chaussures. Tout y est pensé pour permettre à celui qui le porte d’avoir les mains libres et de faire son job. Les poches sont très profondes et peuvent accueillir tournevis, crayons et règles.

 

 

La réelle signature de ce pantalon reste cependant le “Hammer Loop“. Cette lanière située par-dessus la poche de la jambe gauche est là pour permettre d’y accrocher un marteau. Dans sa construction, le Carpenter Pant est pensé pour durer et protéger les ouvriers. Très épais, il peut être fait en Duck Cotton, Canvas ou dans du jean très épais.

 

 

Imaginé au début du siècle dernier, il semble pour autant n’avoir jamais été  autant d’actualité. Nos téléphones sont plus gros et tout un tas d’accessoires doivent nous accompagnent partout on l’on va. Le Carpenter Pant s’est imposé dans la rue grâce aux skateurs qui recherchaient une pièce solide leur permettant de porter tous les objets dont ils avaient besoin.

Aujourd’hui, on en trouve des tonnes de Carpenter dans nos friperies. Big Smith, Lee et Oshkosh sont de bonne qualité. En neuf, Dickies, Stan Ray, Carhartt WIP et USA restent les marques les plus accessibles avec une qualité convenable.

 

 

Dans le reste de l’actualité, Beauty:beast ressort des pièces d’archives pour ses 30 ans.

Tags:
Nicolas Foret

Responsable éditorial / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up