vald ce monde est cruel

De simple troll à superstar, comment VALD a opéré sa mutation

  • Mathis Robin
  • 2 mois Ago
  • Musique
  • 6666 Views

Ce vendredi 11 octobre annonce la sortie du 3 ème album de VALD nommé Ce Monde est Cruel. Aujourd’hui devenu une star de l’industrie francophone, Valentin a su mettre en place d’importantes mutations au cours de sa carrière. Depuis sa première mixtape NQNTMQMB jusqu’à NQNT33 il est resté à la fois fidèle à lui même mais a aussi construit un personnage quitte à se défigurer au fil du temps. De Weirdo à Superstar en passant par Troll : Analyse d’une mutation génétique sans précédent.

Aux origines : un mec chelou

Valentin Le Du né à Aulnay-Sous-Bois en 1992 ne s’intéressera au rap que vers l’âge de 15 ans. Il n’écoute que du rock et du métal avant tout. Ce n’est qu’à partir de ses 17 ans qu’il se met à rapper et écrire. Cette approche néophyte du rap l’amènera à adopter une écriture décomplexée et à créer un univers qui ne se prendra pas vraiment au sérieux. En 2012, il sort sa première mixtape qu’il nomme Ni Queue Ni Tète Mais Qui Mets Quand Même Bien et malgré un morceau plus introspectif au sein du projet nommé Journal Perso, VALD se présente directement comme un véritable mec bizarre à l’écriture absurde et violente. En 2013 il poussera ce personnage de mec bizarre à son paroxysme dans le clip de Sex Drug and Rock N Roll extrait de l’ep Soleil d’Hiver de Georgio en se grimant en serial killer psychopathe.

En 2014 son personnage de rappeur Weirdo portera également le surnom de Sullyvan et fera bien son effet puisqu’il signera dans le label de Tunisiano : Mezoued Records. Il y publiera alors son premier ep NQNT (Ni Queue Ni Tête) mais ce n’est que l’année suivante que VALD se révélera au grand public avec Bonjour, premier extrait de NQNT2. Ce morceau créera une véritable fascination autour du personnage. Certains y verront juste un condensé de vulgarité et d’absurdité quand d’autres y interpréteront les lyrics pour trouver un sens plus profond. C’est à partir de là que VALD commencera à alimenter cette ambiguïté autour de son personnage pour maintenir sa communauté dans un doute constant : VALD dit-il juste n’importe quoi de A à Z ou y a t’il un sens profond que peu sont capables de saisir ?

La naissance du Troll

Les sur-interprétations de ces morceaux amuseront énormément VALD qui continuera à balader de manières créatives son audience à travers le temps. Il adoptera notamment de plus en plus de références aux illuminatis et aux complotistes comme pour justement parodier tous ces gens qui essaient de percer le “mystère” qui se cache derrière sa figure. C’est en 2016 qu’il se rapprochera notamment du Patapouf Gang, de DJ Weedim et de Seezy qui auront énormément d’influence sur son premier album Agartha (2017). À leurs cotés VALD adoptera une esthétique encore plus radicale avec des visuels psychédéliques exacerbés. Son premier album présente un voyage imaginaire dans un royaume mythique à l’intérieur de la planète terre nommé Agartha ou on y retrouve des personnages important de la mythologie Valdienne : Les reptiliens. La couverture ultra-colorée présente un VALD aux allures de Gourou et les clips continuent à alimenter toute sortes d’interprétations et de controverses (en particulier Mégadose de Julius et Vitrine avec Damso). VALD alimentera notamment son univers illuminati/reptilien en publiant une parodie d’un YouTubeur complotiste nommé Killuminaty.

Les débuts d’une Superstar

Suite à une altercation avec DJ Weedim, 2018 marque la fin des collaborations avec le Patapouf Gang et le début d’une nouvelle ère pour le rappeur. VALD commencera à travailler quasi-exclusivement avec Seezy qui complètera son univers puisque celui-ci est également un fanatique de métal à l’origine. Ainsi, le deuxième album XEU entamera une transition vers une esthétique moins criarde et plus léchée. L’aspect psychédélique sera quasiment délaissé pour des clips à l’esthétique plus sobre (sur Gris par exemple) comme sur Désaccordé (succès démesuré de 120 millions de vues sur YouTube) où il gardera son côté absurde en se déguisant en Venom. Avec ce clip, VALD commencera également à s’afficher avec des outfits plus travaillés. Vestes en cuir, des bagues et des jeans déchirés … les prémices d’une transition vers son personnage de Superstar.

Pour la conception de XEU, VALD et son équipe ont décidé de travailler l’album entièrement à Los Angeles, ils se sont donc plongé pour la première fois dans des conditions de travail Hollywoodiennes. Et cela se ressent chez VALD qui intègre alors de plus en plus d’egotrip dans ses textes comme dans Rocking Chair ou alors dans Deviens Génial. Dès lors VALD n’est plus celui que tout le monde considérait comme un troll et prouve même qu’il ne l’a peut-être jamais vraiment été. Cette nouvelle direction artistique se confirmera à travers la mixtape NQNT33 qui musicalement assumera un style inspiré d’outre-atlantique notamment par Young Thug.

Et la suite ?

Pour le 11 octobre c’est l’album Ce Monde est Cruel qui étoffera la discographie de Valentin. Les premiers teasing et même le récent clip de Bitch en featuring avec Lefa laisse déjà deviner que VALD se forge désormais un personnage qui s’approche de plus en plus de celui d’une Superstar perturbée et cinématographique agrémenté d’un univers sombre de violence et de folie. Son dernier clip de Journal Perso II et sa campagne de communication qui consiste à se montrer sur les réseaux devant ses campagnes d’affichages portant des pièces de créateur. VALD assume désormais son nouveau statut de superstar et en joue délibérément. Le style avait son entrée dans ses préoccupations ou celles de son entourage ce qui lui permet maintenant d’entrevoir un nouveau statut d’icône auprès du public.

Que cette mutation soit une direction artistique purement fictive ou qu’elle soit née d’un sentiment sincère, l’album Ce Monde est Cruel s’annonce comme un voyage sombre  aux côtés d’un VALD au sommet de son art. Prétentieux et torturé mais définitivement fascinant.

Ce Monde Est Cruel  sera disponible demain sur toutes les plateformes de streaming. En attendant on vous laisse découvrir sa tracklist qui comporte notamment des featuring avec Maes, SCH et Suikon Blaze AD.


scroll up