meilleurs albums 2018

Les 33 albums qu’il ne fallait surtout pas rater cette année

  • Yann Allui
  • 7 mois Ago
  • Musique
  • 10048 Views

Pour le dernier weekend de l’année on a voulu revenir sur les meilleurs albums de 2018 en vous proposant une petite liste des releases les plus importantes pour être sûr que vous n’ayez rien raté.

Les meilleurs albums de 2018

Janvier

(US) Lil Skies – Life of a Dark Rose

Sorti le 10 janvier dernier, Life of a Dark Rose est le premier album du jeune rappeur américain Lil Skies. Certifié disque d’or aux États-Unis, les singles “Red Roses” et “Nowadays” tout les deux en featuring avec Landon Cube ont largement participé au succès de l’album. Succès qui vaudra à l’album de se hisser à jusqu’à la 10ème place des charts US et qui a garantie à Lil Skies une place de choix sur la scène US.

(US) Migos – Culture II

Sorti le 26 janvier, Culture II est loin d’être à la hauteur de son grand frère mais reste tout de meme un bon album avec quelques singles très intéressants. “Styr Fry”, “Walk it Talk it”, “Narcos” et le controversé “Motorsport”, les 4 singles se sont tous hissés dans les chart US et l’album lui même s’est logiquement hissé sur la plus haute marche des charts à sa sortie.

Février

(US) Kendrick Lamar – Black Panther The Album

Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parlé d’un album mais d’une B.O. Black Panther contient trop de banger pour être vulgairement relayer au “poste” de simple bande son. “All the Stars”, “Pray for Me”, “Big Shot”, tant de sons qui pourrait mériter le titre de single de l’année. Sorti le 9 février, l’album s’est même hisser au top des charts US, pas mal pour une simple B.O.

(US) 6ix9ine – Day69

Sorti le 23 Février, la première mixtape d’un des rappeurs les plus controversé de l’année (dixit Tekashi 6ix9ine), Day69 a autant fait vibrer les foules que l’artiste lui même à fait parler ses détracteurs. Avec des bangers tels que “BILLY”, “GUMMO”, et “KEKE” pour ne citer qu’eux, il était difficile d’ignorer la mixtape et ce que l’on aime l’artiste ou pas. La mixtape sera réédite quelques mois plus tard avec l’addition du bonus track GOTTI.

(FR) VALD – XEU

Deuxième album du rappeur d’ Aulnay-sous-Bois, XEU est sorti le 2 Février dernier. Certifié disque d’or 2 semaines seulement après sorti, l’album a depuis été certifié double disque de platine en plus de se hisser à la première place des charts français, notamment grâce à un single viral : “Désaccordé”.

Mars

(US) XXXTentacion – ?

Sorti le 16 mars, personne ne savait à ce moment qu’il s’agissait du dernier album du rappeur de son vivant. L’album débutera à la première place des charts US étant porté par des singles tel que “SAD!”, “Moonlight” et le très sentimental “Changes”. Début août, l’album sera certifié disque de platine aux US renforçant un peu plus l’héritage du 2Pac de sa génération.

Avril

(US) Post Malone – Beerbongs & Bentleys

Impossible de ne pas classer le deuxième album de Posty dans cette liste. L’album sorti le 27 avril débutera à la tête des charts US. Il battra même le record précédemment détenu par Drake et Views du plus grand nombre d’écoute en ligne en 1 semaine, sûrement bien aidé par les singles “rockstar” et “Psycho”.

(US) Cardi B – Invasion of Privacy

Sorti le 5 avril, le premier album studio de Cardi B a confirmé la zappeuse comme plus qu’un simple phénomène. Au top des charts US à sa sortie, l’album était supporté par une myriades de singles en vogue : “Bodak Yellow”, “Bartier Cardi” et “I like it” pour ne citer qu’eux. L’album est d’ailleurs nominé pour les grammys dans 2 catégories.

(FR) 13Block – Triple S

Sorti le 6 avril, Triple S est la 4ème mixtape du groupe de Sevran. Entièrement produit par le beatmaker Ikaz Boi, la mixtape contient des perles made in France. Avec des singles comme “Somme” , “Calibre” et “A1 A3”, 13Block s’affirme comme l’un des meilleurs groupe de rap français de l’année.

Mai

(US) Rae Sremmurd – SR3MM

Les Black Beatles ont sorti leur 3ème album le 4 mai. Triple album, le projet avait le mérite de présenter un format intéressant avec une partie commune au duo et 2 parties solo où chacun des 2 rappeurs pouvaient briller à sa façon. Avec des singles comme “Perplexing Pegasus”, “Motorglide” et “Guatemala” le duo ne fait que confirmer son talent.

(US) Playboi Carti – Die Lit

Sorti le 11 mai, Die Lit est le premier album de Playboi Carti, le protégé d’a$ap est un paradoxe. Représentant de tout les codes négatifs que l’on a tendance à attribué à la nouvelle génération de rappeur, Carti réussi tout de meme à faire l’unanimité outre Atlantique. Principalement produit par Pi’erre Bourne, l’album était supporté par le viral “R.I.P.”.

(US) A$ap Rocky – Testing

Le mois de mai a vu énormément de grosse sorties musical aux US, on pourrait presque parlé de coup d’envoi pour l’année 2018 au niveau du rap US. Même si l’album a laissé les critiques et les fans assez mitigé, avec du recul on ne peut qu’apprécier le 3ème album du de facto leader du a$ap Mob sorti le 25 mai dernier. Flacko a signé son grand retour de la meilleur façon qui soit et à encore une fois montré qu’il avait 2 temps d’avance sur la compétition. “Praise the Lord”, “Fukk Sleep” et “Gunz & Butter” sonnent déjà comme des classiques.

(US) Pusha T – Daytona

Le 25mai dernier sortait le 3ème album de Pusha T, composé de 7 titres tous produit par Kanye West. L’album contient le single “If You Know You Know” et le morceau “Infrared” qui servira d’impetus au plus gros beef de l’année. L’album est nominé dans la catégorie du meilleur album rap de l’année au Grammys.

 

Juin

(US) Kanye West & Kid Cudi – Kids See Ghosts

Sorti le 8 juin, KSG est l’une des rares fois où Kanye a fait l’unanimité cette année, pour notre plus grand plaisir. Preuve de la réconciliation en un maîtrès et son padawan, Kids See Ghosts nous faisait presque regretté que Jay Z et Kanye ne se parlant plus. Kanye est capable du pire mais musicalement il ne déçoit que très rarement, surtout quand il est bien accompagné.

(US) Jay Rock – Redemption

Le 15 juin, Jay Rock s’est affirmé comme la star de TDE cette année. Son 3ème album Redemption a été largement applaudi par la critique et à confirmer que TDE est loin d’être une One Man Army. Bien épaulé par Kendrick, Eastside Johnny nous a fait bougé sur des sons tels que “King’s Dead” et “Win”.

(US) Drake – Scorpion

5éme album studio de Drizzy Drake, Scorpion était très attendu notamment en raison du beef qui l’opposait à Pusha T dans le même temps. Même si ce dernier nous a laissé sur notre fin vis à vis du clash en lui et Pusha, Scorpion possède quelques des plus gros hit de l’année dont “God’s Plan” et “In my Fellings” plus particulièrement. Bien sûr, l’album à reçu bon nombre d’accolade et de nominations en tout genre …

(FR) Damso – Lithopédion

3ème album du rappeur belge Damso. Lithopédion est sorti le 15 juin dernier. Avec ses 18 titres, l’album à été très bien accueilli par la critique et le public. Le lead single “Smog” marque l’artiste comme un avant-gardiste dans son domaine. Avec ses 18 titres, Lithopédion se hissera à la première place des charts français et suisses et sera certifié double disque de platine.

Juillet

(US) 88Rising – Head in the Clouds

Effort collective de tout un label, head in the Clouds est d’Autant plus impressionnant de par le fait que la majorité des artistes derrière le projet sont des artistes issus de la scène musicale Asiatique. L’album réunit des artistes tels que Joji, Rich Brian, Keith Ape ou les Higher Brothers tous issus du label avec des artistes US tels que Goldlink, Famous Dex, Playboi Carti et autres.

(FR) Dosseh – VIDALO$$A

Sorti le 6 juillet, VIDALO$$A est le second album studio de Dosseh. Grandement aidé par le single “Habitué” qui a connu un succès relatif, l’album est certifié disque d’or. On y retrouve aussi des pépites tels que “MQTB” en featuring avec Booba et “À chaque jour”. Il ne fait aucun doute que le Lossa est là pour durer.

Août

(US) Travis Scott – Astroworld

Personne ne pourra nier l’impact musical de La Flame cette année. Astroworld résonne encore dans nos tête alors que la fin d’année approche et c’est tout à fait logique quand on regarde le nombre de bangers que l’album nous a offert : “Sicko Mode”, “Yosemite”, “Stop Trying To Be God” ou encore “Can’t Say”. Sans aucun doute l’un des meilleurs albums de l’année. Certifié disque de platine aux US, l’album vaut à Travis sa toute première nomination au Grammys.

(US) Mac Miller – Swimming

Il faut croire que la majorité des rappeurs français étaient en vacance pendant le mois d’août car ils ne nous ont pas laissé grand chose nous mettre sous la dent. Heureusement de l’autre côté de l’Atlantique les choses étaient bien différentes. Sorti le 3 août dernier comme Astroworld, le dernier album de Mac Miller avant sa mort subite nous rappelle que tout comme XXX, le rappeur était bien au dessus de beaucoup quand à la diversité de son talent. L’album de 13 titres est d’autant plus marquant de par le fait que le mal-être de l’artiste y est presque tangible, le single “Self Care” en est d’ailleurs l’exemple parfait. C’est surement ça d’ailleurs qui fait de cette album un si bon projet.

Septembre

(US) Lil Wayne – Tha Carter V

Septembre marquait le grand retour d’un des rappeurs les plus marquant de sa génération : Lil Tunechi aka Lil Wayne. Au terme d’un combat juridique fratricide avec Birdman qui le verra sortir vainqueur, Lil Wayne sort 28 septembre dernier son 12ème album studio, rien que ça. Supporté par un unique single, “Uproar”, une légende n’a pas besoin de plus. Pour preuve l’album débutera au tops des charts US.

(FR) Josman – J.O.$

Sorti le 14 Septembre, J.O.$ est le premier album studio de Josman. Surement l’un des meilleurs album de rap français de l’année, ce petit bijou à été presque entièrement produit par Eazy Dew. Avec des singles comme “Loto”, “V&V” et “Sourcils Froncés”, J.O.$ était bien entendu voué à faire partie de cette liste.

(FR) Alpha Wann – UMLA

Sorti le 21 septembre, UMLA était contrairement à ce que semble dire certaines critiques un très bon album. Alpha Wann est l’un des rares rappeurs français à rester conscient et ne pas se faire taper par le hype rap qui semble faire loi dans les charts mondiaux. Premier album studio du rappeur, le projet était supporté par des pépites tels que “Ça Va Ensemble” et “Langage Crypté” pour ne citer qu’eux.

(FR) Koba LaD – VII

Sorti le 28 septembre, VII est le premier album studio de Koba LaD. Hymne des enfants de quartiers l’album contient des hits comme “Train de Vie” et “La C”. L”album a d’ailleurs été certifié disque d’or le mois dernier. Le jeune rookie de 18 ans à peine s’affirme déjà comme un cadre du genre.

Octobre

(US) Sheck Wes – Mudboy

Sorti le 5 octobre, Mudboy est le premier album studio du protégé de Travis Scott. Le emcee de NY, a beaucoup fait parler cette année grâce à une multitude de bangers tous plus entrainent les un que les autres. Bangers que l’on retrouve bien entendu dans son premier album : “Mo Bamba”, “Live Sheckwes Die Sheckwes” ou encore “Chippi Chippi”.

(FR) PLK – Polak

Sorti le 5 octobre également, Polak est le premier album du rappeur parisien PLK. Ce dernier a su bien s’entourer comme d’habitude avec des apparitions de Nekfeu et SCH notamment. PLK parle de ses origines dans cette album et fait la fierté de tout une nation avec des singles comme “Polak” et “Hier”.

(US) Quavo – QUAVO HUNCHO

Loin d’être la meilleur prestation du rappeur, QUAVO HUNCHO est tout de même le premier album solo tant attendu du leader de Migos. Rien que pour ça il vaut une place dans cette liste. L’album contient quelques pépites tels que “Bubble Gum” et “Workin me” entre autres.

Novembre

(US) Metro Boomin – Not All Heroes Wear Capes

Le 2 novembre dernier, le producteur Metro Boomin marquait son grand retour avec son premier album “solo” Not All Heroes Wear Capes. L’album de 13 titres comprend des apparitions d’une multitude de grosses stars du rap US, prouvant à ceux qui en douterais que Metro Boomin a le bras long.

(US) Meek Mill – Championships

Sorti le 30 novembre, Championships est le 4ème album de Meek Mill et son premier depuis sa sortie de prison. Preuve de son évolution, l’album a été bien accueilli par la critique  et s’est hissé au top des charts US à sa sortie. Le projet compte pas mal de gemmes dont sa réunion avec Drake sur “Going Bad” et son feat avec Jay Z “What’s Free”.

(FR) Myth Syzer – Bisous Mortel

Sorti le 30 novembre également, la mixtape Bisous Mortel est sûrement l’un des projets les plus excitant de l’année dans l’hexagone. Avec ce bijou de 10 titres Myth Syzer confirme ses talents de producteurs et d’artistes et s’affirme comme l’un des leaders de la nouvelle ère du rap français.

Décembre

(US) Kodak Black – Dying To Live

Sorti le 14 décembre, DTL este second album studio de Kodak Black. Véritable preuve de son ascension spirituel et dans le paysage musical US, l’album a débuté au top des Charts outre Atlantique. Principalement porté par le single “ZEZE” en featuring avec Travis Scott et Offset, l’album contient une multitude d’autres pépites.

(US) 21Savage – I AM > I WAS

Sorti à la veille de Noël, le 24 pour être exact, “I am greater than I was” est le second album studio du rappeur 21savage. Véritable cadeau dans nos souliers, l’album contient bon nombre de bangers dont le particulier “a lot” que personne n’avait vu venir. 21savage et J. Cole qui y aurait penser … et bien en tout cas on est content que les 2 artistes eux l’ai fait.

image : Jacob Fischer

 

scroll up