nate diaz dopage ufc 244

Accusé de dopage, Nate Diaz annonce qu’il se retire de l’UFC 244

  • Thomas Chassin Jousse
  • 10 mois Ago
  • MMA
  • 5413 Views

C’est la mauvaise nouvelle de cette fin de semaine, la superstar Nate Diaz vient d’annoncer son forfait pour l’UFC 244 durant lequel il devait affronter Jorge Masvidal. Une véritable déception tant le retour du plus célèbre bad boy de l’UFC était attendu. Après 3 ans d’absence de la cage, Diaz avait signé une victoire remarquée contre Anthony Pettis il y a quelques mois. Une victoire aussi méritée qu’impressionnante qui lui avait offert un accès direct pour un maint-event explosif contre Masvidal le 2 novembre prochain. Un duel de guerriers qui n’aura donc pas lieu pour cause de tests positifs au dopage pour le provocateur le plus apprécié de l’UFC.

Nate Diaz dopage

La fratrie des Diaz est aussi célèbre que crainte et si les deux frères sont connus pour leur âme de titan ils le sont également pour leur penchant avéré à la provocation et au trashtalk devenu part entière de leur ADN. D’ailleurs, lorsque Diaz est interrogé sur son absence longue durée de la cage celui-ci rétorque simplement :

“La raison de mon absence est que tout le monde est nul, Masvidal a livré un très bon dernier combat, je respecte l’homme. Il n’y a plus de gangster dans ce jeu, personne qui fait les choses bien à part lui et moi.”

Une déclaration qui explique pourquoi après sa domination contre Pettis, Diaz n’a pas perdu de temps pour cibler Masvidal. Pour être clair, ce combat n’était à l’origine pas spécialement prévu, mais les deux guerriers en ont décidé différemment et leurs dernières prestations ont rapidement convaincu les fans et donc Dana White qui a exécuté le souhait des deux hommes. Comme on vous l’expliquait, pour son comeback, Diaz a fait couler du sang, celui de Pettis, de son côté Masvidal signait le KO le plus rapide de l’histoire de l’UFC contre Ben Askren alors encore invaincu.

Deux prestations impressionnantes qui collent parfaitement aux codes de l’UFC et qui ont donc propulsé les deux vainqueurs dans un duel au sommet au Madison Square Garden de New York dans le cadre de l’UFC 244. Malgré l’absence de titre en jeu, la magie du trashtalk combinée aux idées toujours plus farfelues de Diaz ont paré à ce problème puisque les deux combattants se sont accordés sur la mise en jeu d’une ceinture BMF un peu spéciale puisqu’elle sacrera le meilleur gangster de la cage, littéralement “Baddest MotherFucker”.

Nate Diaz dopage

Une affiche qui avait donc tout pour faire saliver. Malheureusement une affaire de dopage concernant Nate Diaz est tout récemment venue enrayée la machine. C’est sur les réseaux que Diaz a annoncé la mauvaise nouvelle, expliquant qu’il ne se rendrait pas à l’UFC 244 le 2 novembre prochain comme initialement prévu car ses résultats aux test anti-dopage présenteraient des “niveaux élevés” issus de “suppléments contaminés”. Des accusations qui visiblement ne plaisent absolument pas au cadet de la fratrie des Diaz qui a donc coupé court aux débats.

“Je ne vais pas pouvoir me rendre à New York pour la fight week parce qu’ils disent que j’ai été testé avec des niveaux élevés qui proviendraient selon eux de suppléments contaminés. Je dis que c’est faux parce que je ne prends que des aliments complets et naturels. Je ne mange même pas de viande. Donc, jusqu’à ce que l’UFC, l’USADA, ou n’importe quel enfoiré vienne régler ça avec moi, je ne combattrai pas.”

Nate Diaz dopage

La question des contrôles anti-dopage, aussi floue et hypocrite soit elle continue donc ses ravages et Diaz n’en est ni la première ni la dernière victime. Au final, la très alléchante affiche Diaz vs Masvidal tombe à l’eau alors même que les deux combattants ont fait connaitre leurs envies de maintenir ce duel à l’image de Jorge Masvidal qui a confié toujours espérer combattre son adversaire initial, soutenant même officiellement Diaz en déclarant :

“Je sais que tu es clean, ton nom est clean et je n’ai pas besoin de ces soi-disant tests anti-dopage qui ne veulent rien dire”

De son côté, certainement très frustré par la situation, Diaz a tenu à confirmer sa position :

“Je ne vais pas jouer leur jeu et essayer de cacher les choses comme ils l’ont suggérés. Je ne vais pas avoir mon nom sali comme si j’étais un tricheur, comme tous ces enfoirés qui ne disent rien avant la fin du combat pour être payés, je me fou de l’argent comparé à ma dignité et à l’héritage que je laisserai, je ne joue pas dans la même cour que ces merdeux. Sincères salutations, le vrai Baddest MotherFucker”

Une affaire qui devrait donc assez rapidement refaire parler d’elle en espérant que celle-ci ne ternisse pas l’image d’un guerrier du calibre de Nate Diaz. Pour sa part, l’UFC a ses propres cercles et bien que l’intérêt du main-event ait vu sa cote grandement revue à la baisse, le potentiel remplaçant de Diaz pour affronter Masvidal a déjà été annoncé. Certains pensaient déjà à Conor pour le 3 ème et ultime volet de leur saga commune, mais il n’en sera rien.

Nate Diaz dopage

Selon différentes sources, l’UFC s’était montrée prévoyant en choisissant un remplaçant en cas de blessure ou de circonstances imprévues qui auraient empêché le combat Nate Diaz vs Jorge Masvidall. Cette option n’est autre que Leon Edwards qui a été payé par l’UFC pour rester en stand by et participer à un camp d’entrainement en attente de l’UFC 244. Pour ceux qui l’ignorent, Edwards est sur une série de 8 victoires consécutives dont les dernières têtes coupées ne sont autres que celles des réputés Dos Anjos, Cerrone et Nelson. Sa dernière défaite remontant à décembre 2015 contre Kamaru Usman.

Malgré cette réelle déception concernant l’annonce de forfait de Nate Diaz suite à son désaccord avec des tests anti-dopage positifs, l’UFC n’a pas encore officiellement confirmé le retrait de Diaz laissant aux fans un très maigre espoir de maintenir la carte initiale de l’UFC 244 du 2 novembre.

Dans le reste de l’actu sport, partez rider à San Francisco avec Supreme des Candyland.

Tags:
Thomas Chassin Jousse

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up