La Nouvelle Génération Running

  • Nicolas Foret
  • 3 mois Ago
  • Nike
  • 10395 Views

 

La tradition du running est à l’origine de l’histoire des plus grands équipementiers. Ces derniers ont pu se baser sur cette pratique émergente dans les années 80 pour construire des empires. D’une activité solitaire à la construction d’un véritable mode de vie, nous avons essayé de comprendre comment le running est désormais appréhendé par notre génération.

 


 

 

Le training est désormais ancré dans la culture du sport au quotidien. Aller à la salle ou s’entraîner dans le parc de son quartier est devenu un rituel pour l’ensemble de la nouvelle génération.

 

Cette génération en constant besoin d’approbation de tiers à bien compris que la performance était plus belle à plusieurs. Il n’y a qu’à voir le nombre de communautés qui se sont formées autour des différentes pratiques de training.

La jeunesse évolue en tribe qui se nourrit de valeurs communes régies par des codes et une imagerie forte. L’effort d’aujourd’hui c’est ainsi un équipement, une tenue qui a bien évolué depuis le début des années 2010 et l’athleitsure.

Cette tendance de fond intronisait pour la première fois des vêtements de sport prônant le confort dans l’usage au quotidien. L’athleisure s’est aujourd’hui étoffé au profit d’une silhouette plus technique qui rejoint les codes de l’urbain d’aujourd’hui.

 

La première génération running a vieilli et se rassemble tous les ans dans des évènements bien établis qui draguent désormais plus les comités d’entreprise que la jeunesse.

Le modèle des parents ne fonctionne pas sur cette nouvelle génération qui a besoin de résultats immédiats et visibles dans l’effort. Le déclin du running a d’ailleurs été en corrélation avec la multiplication des salles de sports et de la construction de playground dans les centres-villes.

Ces espaces dédiés à la performance sont réellement pensés pour une génération qui n’a pas forcément le temps ni l’envie d’aller courir 1h dans le froid en plein mois de décembre.

Dans les salles de sport, on peut regarder Netflix en s’exerçant, sur les playgrounds on peut facilement se rassembler, tout est plus naturel. Il existe ainsi des centaines de possibilités dans ces endroits et c’est pour cela que la pratique du training au quotidien a pris de l’ampleur. Le training est aujourd’hui perçu comme la discipline la plus rentable en termes d’effort / temps.

Il suffit de voir le nombre de techniques qui se sont multipliées autour de cette pratique et surtout les différents formats qui se sont structurés sur les réseaux sociaux. Le sport n’échappe ainsi pas à la règle du digital et le training rassemble ce qu’il faut de pratiques visuelles pour sortir du lot.

 

 

 

 

En plus d’être confortables, ces pièces sont désormais pratiques de sorte d’avoir tout à porté de main durant l’effort. Ce code vestimentaire répond également aux exigences de la pratique le training. Courir, sauter, s’arrêter … ces pièces doivent être versatiles pour accompagner au mieux n’importe quels athlètes dans leur effort. C’est pourquoi ce vestiaire à bien changé et qu’il fait désormais appel à des personnalités du monde de la mode qui ont véritablement compris les différentes exigences de la nouvelle génération.

 

Le running n’est désormais plus seul, il se pense comme un élément d’une routine training globale qui rythme les semaines de toute une génération. Ce programme se nourrit de différentes disciplines, plus divertissantes et plus efficaces que les anciennes courses. Parmi les marques qui ont compris ce changement profond, Nike fait office de précurseur et continue de renforcer sa position de leader en s’appuyant sur la jeunesse. Parfait exemple de ce renouveau, la course Exces de Vitesse organisée en octobre par Ladji Doucouré et Golden Blocks.

Bienvenue à la nouvelle génération running.

 

 

 

 

 

modèles : Adrien, Khadeeja, Gabrielle, Mes
photos : WAVE®

Tags:
Nicolas Foret

Responsable éditorial / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up