Oboy drop le clip de Olympe à quelques jours de la sortie de son album

  • Thomas Chassin Jousse
  • 2 mois Ago
  • Musique
  • 6471 Views

Juillet devrait marquer une étape cruciale dans la carrière musicale de Oboy. Un an après le projet Southside, le rappeur parisien et son flow envoûtant capable de fracasser les prods s’apprête à sortir Omega, son premier album. En attendant, Oboy continue son teasing avec cette fois le clip officiel du morceau Olympe.

Avec une communauté déjà puissante (entre 500 mille et le million de vues sur chacun de ses clips) Oboy n’est pourtant pas encore connu de tous. Omega devrait ouvrir une fenêtre de tir plus large pour le rappeur parisien et définitivement l’installer parmi les potentiels les plus accrocheurs du paysage rap actuel.

Après avoir fait ses gammes et travaillé sur différents domaines, les succès de morceaux comme “Cobra”, “Rollin Up”, “Noir” et beaucoup d’autres ont inscrit Oboy parmi ces rappeurs aux multiples cordes. Capable de kicker avec violence, d’envoûter à base de flow dark, ou d’ambiancer, la palette de Oboy est complète. Après avoir “disparu” des radars quelques mois, le rappeur est de retour en décembre dernier avec une énergie contagieuse dans “187”. Oboy est de retour et avec minutie il va dès lors teaser l’arrivée d’OMEGA. Ses morceaux “Alpha” et “Boy” viennent apporter une douceur mélodieuse enivrante alors que “R10” et le bouillant “Rien à fêter” conserve la vibe explosive du rappeur.

Il y a quelques semaines, Oboy fait appel à Aya Nakamura et Dopebwoy pour lâcher ce qui prend déjà les formes d’un hit avec “Je m’en tape” qui atteint rapidement le million de vues et offre une nouvelle visibilité et un public plus large au rappeur. Alors que la sortie de l’album se rapproche à grands pas, Oboy vient de drop ce qui pourrait donc être le dernier teasing avant la sortie de son album. “Olympe” se montre cohérent, avant dernière track du projet, le morceau apporte un mélange de conscience teintée de quelques indices ego-trip et de références aux muses féminines, le tout sous un flow envoûtant. Isolé et avec un recul intéressant, Oboy prône l’authenticité et son refrain déjà viral est un atout majeur pour la track.

“Je les vois venir de tout-par, là-bas, j’irai
Elle me dit qu’c’est trop tard, pourquoi, moi, j’irais ?
Ah, c’est quand qu’le temps nous rassemble ?
Ma réussite me dit qu’ça finira mal …”

L’album OMEGA de Oboy sortira le vendredi 12 juillet sur toutes les plateformes de streaming.

Dans le reste de l’actu musique, Lil Uzi Vert revet le manteau de Blade pour le clip de Sanguine Paradise.

 

Tags:
Thomas Chassin Jousse

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up