encens culture

On vous explique les bases de la culture de l’encens avec une figure de sa communauté

  • Nicolas Foret
  • 3 mois Ago
  • Life
  • 7454 Views

À la fois poétique et mystérieux, un brin d’encens qui se consume peu avoir mille vertus. Quand certains s’en serviront pour simplement recouvrir les mauvaises odeurs, d’autres utiliseront de l’encens pour créer un environnement bien précis. Travailler, se relaxer, ou s’amuser, chaque activité possède son brin d’encens avec son propre objectif. Cette culture repose aujourd’hui sur une importante communauté qui parcourt le monde à la recherche de senteurs et chambres d’encens. Nous avons échangé avec le fondateur de “Incense Corner Community”, pour échanger à propos de cette culture passionnante.

Quand as-tu commencé à t’intéresser à l’encens ?

J’ai découvert la culture de l’encens très jeune lorsque ma mère en brûlait à la maison. Dans mes souvenirs, ce n’était pas le meilleur encens, mais j’étais hypnotisé par les mouvements de fumé et je me sentais toujours relaxé lorsqu’il brûlait. En grandissant, c’est devenu presque une obsession pour moi. Maintenant, il ne se passe pas un jour sans que j’en brûle.

Comment la culture de l’encens s’est-elle développée en occident ?

C’est une bonne question. Honnêtement, je ne connais pas précisément l’histoire du développement de l’encens, mais je pense qu’il y a plusieurs facteurs à considérer. Son developpement peut venir du monde de la musique, de la religion, du bien-être personnel, de l’image ou bien d’autre chose.

Certains membres de la communauté ont pu s’y intéresser à travers la  tradition indienne comme Satya Nag Champa ou d’autres ont été attirés par l’affiliation avec le marché du streetwear grâce aux collaborations, chacun possède son propre bagage. Ce qui nous lie, ce sont les vertus que peut avoir l’encens : être capable d’améliorer ou simplement ajuster une ambiance en fonction de ce qu’on ressent. Dans la majorité des cas, les gens se tournent vers l’encens pour les aider à se relaxer. Il y a cependant d’autres senteurs qui permettent de s’améliorer à leur contact.

Quelle est la différence entre des chambres à encens fantaisistes de Neighborhood et des chambres de bases que l’ont peut trouver en supermarché ?

Il n’y a essentiellement aucune différence. La raison pour laquelle on peut vouloir investir dans une chambre Neighborhood c’est pour l’aspect de collection. L’attention aux détails du produit, l’héritage du streetwear japonais ou simplement leur aspect visuel accrocheur sont autant d’éléments qui justifient cet investissement. Je recommande cependant tout le temps de commencer avec un set-up simple et bon marché. Cela peut être un plat, un bol ou n’importe quelle chose que vous avez sous la main. Personnellement, je possède plusieurs pièces Neighborhood et je les trouve magnifiques. Ce sont des objets incontournables si vous aimez investir dans vos passions.

encens culture

Quelles sont les meilleures marques d’encens ?

Il y a un nombre infini de marques, mais je vais parler de celles que j’utilise et que j’apprécie particulièrement.

Pour les encens traditionnels japonais, Nippon Kodo, Baieido, Shoyiedo, Lisn (Shoyiedo) and Subtle bodies restent des références. Pour les senteurs Bamboo, j’apprécie vraiment Kuumba et Dumbo. Au niveau des marques indiennes, il y Satya et Mother pour n’en citer que deux. Je pourrais également citer des marques comme Juniper et Satta qui ne rentrent pas dans ces catégories.

Tu gères aussi un groupe Facebook, quel est son objectif ?

J’ai crée le groupe “Incense Corner Community” en 2015, une semaine après mon retour de mon premier voyage au Japon. Ce voyage m’a ouvert les yeux sur la pureté et surtout la variété de l’encens. Dès que je suis rentré, je voulais parler de ce que j’avais découvert avec d’autres personnes, mais je ne trouvais pas d’endroit pour le partager.

Nous sommes actuellement près de 1600 dans cette communauté et elle continue de s’étoffer avec des membres de différentes nationalités. On partage tous notre intérêt pour l’encens que l’on ait un seul pack ou une pièce entière qui lui est dédié. L’objectif de cette communauté a toujours été de créer un endroit où la communauté pouvait grandir.

Est ce qu’il y a des parfums très convoités que tout le monde rêverait d’avoir comme sur le marché de la mode ou des sneakers ?

Chacun à ses propres préférences, mais les packs que tout collectionneur essaye d’avoir dans sa collection sont les Satya Nag Champa, Super Hit, Kuumba Thug life, Mountain Dew, Sweet Rain et d’autres scenteur de marques comme Nippon Kodo Ka Fuh Aqua.

La marque de référence, qui touche la plupart des gens reste cependant Kuumba. C’est une marque japonaise basée à Tokyo proposant près de 300 parfums différents. Ils sont très ancrés dans la scène streetweear grâce à des collaborations avec Wtaps, Supreme, Neighborhood, Stussy, UNDFTD, Wacko Maria et Clot pour ne citer qu’eux.

 

Peu de magasins proposent aujourd’hui en France les encens cités dans ce témoignage. À paris, Starcow distribue les dernières nouveautés de Kuumba et à l’international Caliroots ou encore Goodhood proposent également une sélection de la marque.

Dans le reste de l’actualité, on a rassemblé les 5 festivals à ne pas manquer à Paris cet été.

scroll up