Megan thee Stallion

Rencontre avec Megan Thee Stallion, la prochaine reine du rap américain

  • Nicolas Foret
  • 5 mois Ago
  • Musique
  • 8771 Views

La liste des XXL Freshman est chaque année scrutée par le monde entier. Cette année, 3 femmes sont récompensées par une apparition en couverture, une première dans son histoire. Parmi elles, une certaine Megan Thee Stallion qui est train de s’installer outre-Atlantique, mais aussi en Europe. Son concert à Paris affichait d’ailleurs complet et rassemblait un public féminin qui peut facilement se retrouver dans son parcours.

Passionnée de rap depuis sa tendre enfance, c’est aux côtés de sa mère,  qui préférait l’emmener en studio plutôt qu’à la garderie, qu’elle écrit ses premiers textes. Une mixtape en 2016 et un EP en 2018 lui auront suffi pour rentrer dans les petits papiers du rap underground américain. Ses hymnes féministes qu’elle exprime à sa manière lui auront permis de se construire une solide fanbase extrêmement active. Il n’y avait qu’à voir l’entrain communicatif des spectateurs durant sa seule date parisienne. En 2018, elle est la première femme à signer sur 300 records, label de Gunna, Young Thug ou encore Lil Keed. C’est sur ce label prolifique qu’elle sort en mai dernier son premier album avec un single avec Da Baby qui tourne aujourd’hui partout en radio.

On a pu rencontrer la jeune rappeuse dans son van quelques minutes après son concert parisien. 

Tu as grandi à Houston, comment s’est passée ta jeunesse là-bas ?

Houston est une scène culturelle très active et possède surtout une histoire très riche. L’ensemble des habitants de la ville contribue à son développement et en tant que représentante, je dois toujours faire mon maximum pour la représenter.

Quel est le talent le plus prometteur en ce moment a Houston ?

L’ensemble des rappeuses sur places sont vraiment très intéressantes. J’ai la chance d’en être aujourd’hui la personne la plus exposée, mais il y a beaucoup d’autres filles pleines de talents. Je pourrais par exemple te parler de Lebra qui est vraiment à surveiller de près.

Tu es encore à l’école en ce moment, pourquoi c’est si important pour toi d’avoir ton diplôme ?

J’ai commencé l’école avant d’exploser dans le rap et c’était hors de questions que je m’arrête à mi-chemin. Dans tout ce que je fais, je tiens vraiment à aller au bout des choses. Je pense d’ailleurs que ma soirée de diplôme sera vraiment quelque chose. Tous les gens de ma classe seront là et ça va finir en turn up.

Il faut surtout ne jamais rien lâcher et toujours essayer d’aller au bout des choses – Megan Thee Stallion

Qu’est ce que cela représente aux États-Unis d’être sur la XXL Freshman List ?

L’attente est tous les ans très grande autour de la liste des XXL Freshman. C’est quelque chose de très populaire chez nous. Il y a énormément de déçus chaque année et de jalousie parfois. Je la trouve vraiment bien cette liste cette année parce que c’est la première fois qu’il y a trois femmes  sélectionnées. J’ai bossé dur depuis mes débuts et je suis très heureuse d’y figurer cette année.

Quel est le rappeur ou la rappeuse que tu écoutes le plus dans la liste de cette année ?

Da Baby sans hésiter.

Tu tiens à toujours écrire l’ensemble de tes textes, est-ce que tu pourrais nous décrire ton processus de création ?

J’essaye de puiser de l’inspiration dans tous les moments de ma vie. La plupart du temps, j’écris mes textes avant de les poser sur une prod mais parfois mon beatmaker arrive avec des beats en studio et on improvise dessus.

On te voit souvent en talon, mais qu’est ce que tu aimes porter comme sneakers ?

J’aime simplement beaucoup mes Vans. Tu peux me voir partout et à n’importe quel moment dans une paire de Vans. Les Old Skool en noir et blanc me vont très bien, je préfère me faire plaisir avec mes talons.

Tu as sorti ta nouvelle mixtape Fever il y a quelques semaines, sur quoi tu travailles actuellement ?

En ce moment je commence tout juste à travailler sur mon deuxième album. Je veux qu’il soit vraiment parfait donc ça risque de prendre du temps. 

Quel conseil pourrais-tu donner à une jeune femme comme toi qui voudrait se lancer dans le rap aujourd’hui ?

Je lui dirai que c’est le moment où jamais. Cependant, c’est impossible de sortir des choses parfaites dès le départ. Aujourd’hui, on a la chance d’avoir le droit de faire des erreurs et de pouvoir rebondir après. Il faut surtout ne jamais rien lâcher et toujours essayer d’aller au bout des choses.

Le premier album “Fever” de Megan Thee Stallion est disponible en streaming sur toutes les plateformes.

Images : Oui_lit & Iyadbgx

scroll up