myth syzer

Rookies of the Year, les révélations de l’année – n°1 : Myth Syzer

  • Allui Yann
  • 5 mois Ago
  • Musique
  • 10134 Views

La période des fêtes est l’occasion pour nous de revenir sur ceux qui ont fait cette année 2018 côté rap. Sur la plus haute narche du podium : Myth Syzer.

Rétrospective

Il était difficile cette année de faire mieux que Syzer d’un point de vue efficacité. Alors que son dernier projet solo remonte à 2013, le producteur/rappeur de La Roche-sur-Yon a sorti son premier album en avril dernier. Intitulé “Bisous”, l’album de 13 titres a impressionné autant de par ses productions que de par le nombre d’invités talentueux qu’il rassemblait. Ichon, Loveni, Bonnie Banane, Doc Gyneco, Jok’Air, Roméo Elvis et plus encore. Pour un auditeur lambda, il est difficile de croire qu’un artiste qui pourrait sembler venir de nulle part ai le bras si long. Et comme si ça ne suffisait pas, ce dernier a remis le couvert fin novembre avec l’excellent “Bisous Mortel”, de quoi véritablement enterrer la concurrence. Si la double-release était calculée, alors on pourrait parler de coup génie. Comme pas mal d’Artiste US, Myth Syzer s’est lancer dans le jeu des multi-release, mais il n’est pas exagéré de dire qu’il l’a mieux fait que tout le monde.

 

ADN

Myth Syzer, c’est un peu le Dr. Dre made in France. Producteur de talent avec un très beau CV, est aussi un membre et le beatmaker officiel du collectif/groupe Bon Gamin avec Levoni et Ichon. Pour les moins curieux d’entre vous, vous ne le saviez sûrement pas mais vous avez sûrement déjà danser sur un sons de Myth Syzer. “Kyoto” d’Ateyaba, “P-town” de Jazzy Bazz, “Périscope” de Damso ou encore “Pas de remord” d’Hamza. Ce ne sont que quelques uns des innombrables sons que l’artiste à déjà produit. Avec tant d’expérience pas étonnant que le rappeur sache faire preuve d’autant de diversité dans ses sons et c’est justement ça sa force. Rajouté à ça, sa liste de contact qui laisserai pantois n’importe qui et vous finissez forcément avec un 20/20.

 

2019

Vu l’année folle qu’il vient de nous faire passer, on paraitrait presque ingrat de lui en demander plus et pourtant. On attend déjà son prochain projet avec impatience. Myth Syzer joue sans aucun doute dans la cour des grands et il serait intéressant de le voir agir comme tel. Assumé sa nouvelle notoriété en jouant peut être un peu plus perso sur son prochain projet. Cela ne pourrait pas lui faire de mal au contraire, il en ressortirait sans aucun doute grandit. Pour le plus grand plaisir de tout les fans de musique qui ont, ou vont croiser son chemin tôt ou tard, car soyez en sûr on a pas fini d’entendre parler de Myth Syzer.

 

 

scroll up