zola

Rookies of the Year, les révélations de l’année – n°3 : Zola

  • Allui Yann
  • 5 mois Ago
  • Musique
  • 8008 Views

La période des fêtes est l’occasion pour nous de revenir sur ceux qui ont fait cette année 2018 côté rap. En 3e position : Zola.

Rétrospective

Cela fait maintenant au moins 2 ans que Zola se balade sur YouTube. D’abord en tant que membre charnière du groupe Osiris avec LilMansa et GGUZ puis en solo depuis l’année dernière. Faisant pas mal de bruit avec sa série de son #alloicizolaski où ils collaborent notamment avec le duo de Key Largo. Le jeune rappeur d’Évry confirme ensuite son succès avec le morceau “Belles Femmes” et commence l’année 2018 les poings levés. Le jeune rappeur à continué cette année à grossir son portfolio avec des bangers tels que “Extasy”, “Scarface”, “Ouais Ouais” , ce qui lui vaudra d’être invité sur la B.O de Taxi 5 avec le single “California Girl”. 2018 a véritablement été une année charnière pour le jeune rappeur qui a pu s’ affirmer comme un des leaders de cette nouvelle vague du rap français.

 

 

ADN

Même après ces deux années de carrière, Zola continue de cultiver un certain mystère autour de lui. Originaires de Lure dans les Hautes-Saônes, il revendique plus volontiers son appartenance à la scène d’Évry, ville dans laquelle il passe aujourd’hui la plupart de son temps. Il est depuis ses débuts affilié au label Truth Records, fondé par son cousin et son grand frère, qui se fait appeler Zola Senior qui construit avec lui sa jeune carrière. Le rappeur est depuis 2018 rentré dans le cercle des proches de DJ Kore qu’il a rencontré sur le morceau California Girl et avec qui il travaillerait actuellement sur son premier long format pour l’année prochaine.

 

 

2019

L’année 2019 devrait justement être déterminante pour Zola qui fera partie des rappeurs les plus scrutés de l’année. Le jeune homme n’a cependant encore rien annoncé de concret pour ce projet, mais a enchaîné les freestyles en cette fin d’années. Ces morceaux pour OKLM et surtout RapElite ont affolé les compteurs de vues mettant enfin des chiffres sur les folles attentes qui se sont construites autour de lui. Reste à savoir ce que pourra donner le rappeur sur un long format qui demande une certaine rigueur et une cohérence permettant de tenir l’auditeur sur une dizaine de titres. On fait cependant confiance à DJ Kore qui a du bien l’accompagné sur cette étape déterminante pour sa jeune carrière.

 

 

Comme pour les sneakers découvrez toute la semaine la suite de notre classement.

 

scroll up