À seulement 16 ans, The Kid LAROI est prêt à dévorer le rap US

  • Mathis Robin
  • 5 mois Ago
  • Musique
  • 6109 Views

Après les révélations de 2019 Lil Mosey et Lil Tecca, deux gamins de 17 et 16 ans à l’époque, le rap US est de nouveau frappé par un jeune phénomène. Tout comme ses collègues, LAROI se focalise sur les mélodies. Trouver un flow entraînant accompagné d’un ego-trip adolescent, voilà l’objectif de ces jeunes qui ont pour la plupart appris à rapper en vocal sur Fortnite. La nouvelle génération semble prendre la musique comme un jeu vidéo et s’en empare pour y insuffler une bonne dose de second degré.

Ses débuts dans la banlieue sud de Sydney

LAROI a commencé à publier sa musique sur internet il y a presque 2 ans alors qu’il n’avait que 14 ans. Il se dit essentiellement fasciné par les beats entraînants et les mélodies bien senties, ce qui l’a mené à développer l’univers musical qu’il porte aujourd’hui. Son premier EP du nom de 14 with a dream est plutôt personnel et fait appel à des émotions et références qui résonnent dans le coeur de la jeunesse australienne. Une jeunesse qui se sent isolée musicalement du fait de leur situation géographique ne favorisant pas l’export de leurs productions à l’étranger. Mais LAROI a compris que c’est internet et surtout soundcloud qui permet de briser ces barrières.

C’est ainsi qu’il s’est entouré du producteur australien Miracle pour la réalisation de cet EP. Miracle est également un proche du jeune rappeur Manu Crook$, figure importante de la scène de Sydney. C’est donc par ce biais que ce dernier le découvrira et l’invitera à faire ses premières parties lors de différents lives et alentours. LAROI se révélera rapidement être un véritable “showboy” ce qui fera de lui le nouveau phénomène de la ville.

2019, l’année de validation pour LAROI

Au cours de ses différents lives avec Manu Crook$ LAROI fait de plus en plus sensation, en particulier de par son âge (tout juste 15 ans à ce moment). Le kid touchera notamment l’artiste d’origine Zimbabwéenne Tkay Maidza désormais résidente en Australie qui était à la recherche d’une première partie pour ses concerts sur le territoire. LAROI multiplie les lives aux côtés de la chanteuse et devient une véritable bête de scène malgré un son très axé studio.

Cette première validation fera décoller le jeune dont les morceaux arriveront aux oreilles d’un certain Juice WRLD. Le rappeur était à la recherche de sa première partie pour une tournée en Australie sur ses shows de Melbourne et Sydney. Le destin et l’histoire de ce gamin toucheront évidemment Juice et son équipe qui choisiront LAROI pour la tournée australienne. La machine est lancée …

16 ans et tout d’un grand

Juice WRLD découvrira un gamin hors du commun de par sa détermination à réussir, son sérieux quand il s’agit de faire la musique et la maturité qui en découle. Les deux hommes deviendront finalement très proches durant cette tournée, au point que Juice WRLD l’invita à se produire en première partie de sa tournée sur le sol américain qui devait avoir lieu en janvier 2020. Malheureusement Juice WRLD périt d’une overdose en décembre 2019, ce qui mit un terme à cette entente prolifique, fin du rêve pour LAROI…

Entre temps Juice WRLD a présenté son nouveau protégé à des personnalités US de renommée qui ont tout de suite apprécié la personne ainsi que l’artiste. Ainsi, LAROI a pu produire un featuring aux côtés de Lil Tecca, il a annoncé un featuring avec Lil Skies qu’il décrit comme un “véritable ami” désormais et il a été vu en studio avec l’artiste rap/rnb d’Atlanta 6lack. Laroi a également une collaboration avec le producteur néo-zélandais Zane Lowe et ses clips seront désormais signés Lyrical Lemonade, boîte de production de l’influent réalisateur américain Cole Benett.

Une année 2020 qui s’annonce chargée pour le kid qui en plus se produira en showcases aux US ainsi que dans son pays natal. Nous assistons alors peut-être à la naissance d’une nouvelle figure majeure pour le rap anglophone…

Affaire à suivre.

scroll up