Tout ce que vous devez savoir sur BAPE® et ou en acheter

  • Gregory Gouin
  • 3 années Ago
  • Bape
  • 24930 Views

 

À quelques heures de l’ouverture de la première boutique Bape à Paris, voici une rapide séance de rattrapage si vous n’êtes pas encore familier avec la marque simiesque tokyoïte. Petit état des lieux.

Dans toutes les grandes métropoles, vous croiserez surement des kids ornés de l’emblématique motif au camouflage BAPE. On pourrait croire que l’histoire de la marque et de son fondateur Nigo se perd petit à petit dans les tendances actuelles. Pourtant, le mouvement BAPE dure déjà depuis plus de 25 ans et il n’est pas près de prendre fin.


 

Depuis sa création, BAPE a conserver son statut de leader sur la scène streetwear grâce à ses nombreuses collaborations reconnues.

Les plus marquantes étant avec Pepsi, Comme des Garçons, Undefeated, Supreme ou encore Champion, pour n’en citer que quelques une.

À ce jour, la marque a produit des graphiques, modèles et personnages emblématiques tels que le « Ape Head », « ABC Camo », « Bape Sta », « Shark Hoodie » ou le « Baby Milo ».

Comme la plupart des icônes du streetwear japonais, les racines de BAPE remontent à la scène Ura-Harajuku du début des années 90. Créé en 1993 et vendu dans une petite boutique de Shibuya nommée Nowhere Inc., Nigo y proposait ses mélanges de vêtements de rue et de sports américains. Très rapidement, le label japonais s’est imposé comme la pierre angulaire de la scène underground japonaise.



Pourquoi les produits de BAPE sont-ils si rares sur le marché ?

 

 

La raison initiale de la rareté de BAPE était due à des moyens financiers, Nigo a commencé avec un budget serré et ne pouvaient pas produire plus de cinquante t-shirts par semaine.

Cependant, la production s’est très rapidement décuplée ces dernières années. En 1998 BAPE a donné naissance à la culture des “files d’attente” du streetwear que nous connaissons (ou détestons) aujourd’hui.



Comment la marque s’est imposée si rapidement ?

 

 

Au départ la marque était disponible dans une quarantaine d’endroits à travers le Japon, mais Nigo a rapidement pris la décision de concentrer son stock sur un seul emplacement phare à Tokyo sur les conseils de son ami Hiroshi Fujiwara. La rareté des pièces a alors créé une frustration chez les fans de la marque et les ventes se sont multipliées.

 

 

Après un âge d’or au début des années 2000 avec des portes-drapeaux tels que Pharrell Williams ou Soulja Boy, la marque connut un déclin jusqu’à accumuler plus de 25 millions de dollars de dettes, en raison d’une diversification trop large initiée par Nigo.

En 2011, la marque a été rachetée par le conglomérat de mode I.T de Hong Kong pour 2,8 millions de dollars.

Depuis, le successeur de Tomoaki Nagao (Nigo) est resté sur les traces du créateur en conservant sa vision originelle tout en ramenant les comptes à l’équilibre.

 

Depuis, BAPE s’est donnée une nouvelle mission, celle d’immortaliser la culture pop japonaise. La marque s’est imposée comme le label principal du streetwear contemporain avec son print Camo qui est devenu l’un des graphiques les plus emblématiques du streetwear. BAPE continu de cibler un public jeune qui demeurent extrêmement réceptif aux produits de la marque.

Où s’acheter du BAPE ?

 

 

Tout le monde ne réside pas à Tokyo et l’achat de vêtements BAPE dans un magasin peut s’avérer être une tâche compliquée.

Pendant longtemps la marque était distribuée au Royaume-Uni via DVSM ou a number of names*, et de manière très sporadique en France chez Colette. Dorénavant, de nombreuses options s’offrent à vous pour acheter du BAPE, avec le luxe supplémentaire de l’essayer avant d’acheter très bientôt .. Sacré privilège.

On peut dès

maintenant retrouver du BAPE sur la boutique online officielle bapeoneline.com, ainsi que chez des détaillants comme End, Selfridges, Undefeated, ou encore Slam Jam et Solebox. Aux USA, au-delà du magasin BAPE à New York, Undefeated a couvert toute la côte ouest avec ses magasins.

Naturellement, la marque est présente dans tous les coins du Japon, mais aussi en Chine, à Hong Kong, à Singapour, en Corée en passant par Taipei jusqu’en Thaïlande. Les différentes adresses des boutiques officielles sont listées sur Bape.com

 

Vous pouvez aussi trouver des pièces plus anciennes sur les marchés parallèles tels que Grailed, Depop, sur les groupes Facebook et également sur Ebay.

Néanmoins, que vous soyez un ancien ou un nouveau, restez vigilants, personne n’est à l’abri d’un produit contrefait.

Impensable il y a encore quelques années, la marque de streetwear japonaise a annoncé il y a quelques mois l’ouverture d’un store pour la capitale française. Cette nouvelle adresse ouvrira ses portes le 1er décembre à 10h au 34 rue de la Verrerie et sera l’occasion pour la marque de sortir un ABC Camo inédit.

 

 

 

Tout ce que vous devez savoir sur BAPE® et ou en acheter, 4.7 out of 5 based on 3 ratings
Tags:
Gregory Gouin

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up