zion williamson

Le dossier Zion Williamson : un phénomène en 4 questions

  • Kevin Cortinovis
  • 7 mois Ago
  • Basket
  • 7969 Views

Pour retrouver un prospect attirant autant d’expectation, il faut sûrement remonter à la draft de Blake Griffin en 2009 ou celle du King LeBron James en 2003. La NBA est d’ores et déjà parée à recevoir Zion Williamson, cependant depuis sa blessure au genou, son cas peut être étudié en 4 questions.

Favorite pour décrocher le titre NCAA cette année, l’Université de Duke souhaite profiter de sa génération dorée entraînée par le célèbre coach K, pour remporter un sixième titre universitaire. Disposant du phénomène canadien RJ Barrett et de Cam Reddish, le 5 majeur de l’équipe des Blue Devils est achevé par le joyau de sa couronne, la machine à highlights, Zion Williamson. Trois joueurs pouvant aisément imaginer de prendre trois des cinq premières places à la prochaine NBA Draft.

Si l’équipe de Duke dispose d’un big three au potentiel incroyable, l’un des trois jeunes lycéens attire bien plus l’attention que les deux autres. Disposant d’un physique hors norme, Zion Williamson est un prospect NBA ready qui a déjà séduit tous les scouts de la NBA. Vitesse, puissance monstrueuse et doté d’une incroyable détente verticale, le joueur de 201 centimètres et de 130 kilos, utilise ses qualités physiques aussi bien offensivement pour conclure près du cercle, que défensivement où ses performances aux contres et interceptions détonnent.

Si le ciel semblait être dénué de nuage pour Zion, sa récente blessure lors du classique face à North Carolina a ouvert une brèche dans l’incroyable corps du lycéen. Un dossier que l’on peut résumer en 4 questions sur l’avenir de Zion Williamson dans l’écosystème NBA.

 

 

Le jeu de Zion Williamson doit-il évoluer pour qu’il évite des blessures à répétition ?

Des appuis d’une puissance rarement vue, un jump vertical incroyable, et un gabarit colossal. Voilà la charge que reçoivent les genoux et les chevilles de Zion sur chaque envolée ou changement de direction. Lors de sa récente blessure, Zion s’est fait une bonne entorse du genoux (de niveau 1 sur 3). Ouf, son avenir en NBA n’est pas menacé. Une blessure « légère » sans déchirure ni rupture. Cependant, dans quelle mesure ses chevilles et ses genoux peuvent-ils tenir sur le long terme ?

Si plusieurs marsupiaux actuels de la NBA tels que Rose ou Westbrook démontrent des appuis d’une puissance du même acabit, les deux joueurs ne pèsent pas le même poids que Zion. De plus, si Westbrook fut épargné par les blessures, ce n’est pas le cas de D Rose, ayant vécu de nombreuses blessures graves au niveau des genoux. Dès lors, le jeu de Zion va devoir quelque peu évoluer pour pouvoir laisser ses jambes au repos de temps en temps. Ayant une marge de progression sur son shoot à distance, Zion va devoir travailler ce point et son lay-up pour lever tous les doutes concernant d’éventuels autres blessures.

 

zion williamson

 

Quel positionnement Nike doit-il adopter dans le dossier Zion ?

Sa Nike PG2.5 a lâché, un défaut de conception a engendré la blessure de Zion. Nike a d’ores et déjà payé les pots cassés et fait son mea culpa, tout en assurant que l’erreur serait corrigée et jamais rééditée. Désormais, place au futur pour Nike dans un dossier qui est essentiel pour sa ligne Basketball. En effet, Zion représente un potentiel athlète élite pour Nike, pouvant imaginer pouvoir détenir ses propres sneakers signatures, à l’image de Kyrie Irving, Kevin Durant, LeBron James ou plus historiquement, de Michael Jordan. A l’image du cas LeBron James, Nike réfléchirait dès lors à donner une « semi » sneaker signature à Zion. En effet, quand le King est arrivé en NBA, Nike a donné au Chosen One, la Nike Air Zoom Generation. Un acte qui pourrait récidiver pour le cas exceptionnel de Zion.

Tracy McGrady a également disposé de sa propre sneaker signature chez adidas, très rapidement après son arrivée en NBA. Connaissant bien la question, ce dernier a récemment déclaré que tous les équipementiers de la ligue pourraient se battre pour signer Zion. Des propos très rapidement démontrés par Puma Basketball ayant tweeté que cela ne serait jamais arrivé dans une sneaker Puma Basketball. Un tweet rapidement supprimé par la marque. La marque est d’ailleurs connue pour sa stratégie de développement : signer les jeunes joueurs à très fort potentiel à l’image de Zion.

Nike garde la main sur ce dossier, et a désormais tout à faire pour convaincre le jeune prodige de rester dans ses rangs à l’avenir.

 

zion williamson

 

Zion peut-il garder son statut de premier choix de draft 2019 ?

La question peut faire sourire tant l’avance de Zion Williamson sur ses concurrents est grande. Cependant, elle est envisageable car derrière Zion, les prodiges se bousculent pour obtenir le titre de premier choix de draft. Ja Morant, RJ Barrett, Rui Hachimura et Cam Redish complétant le top 5 pourraient se rapprocher de Zion durant les quelques semaines d’absences. Le canadien Barrett a, depuis la blessure de Zion, repris le lead de sa formation en attentant le retour de son coéquipier.

Quoi qu’il puisse advenir, Zion devrait rester le premier choix de la prochaine NBA Draft tant son arrivée dans une des équipes de fin de classement pourrait avoir de l’importance dans l’avenir de l’heureuse franchise. Knicks, Suns, Cavs, Grizzlies, ou encore les Bulls ont lancé l’opération Tanking pour obtenir le premier choix pour rafler Zion Williamson.

 

zion williamson

 

Quelle fin de saison pour Zion Williamson et Duke ?

Si bon nombre d’observateurs NBA ont conseillé à Zion de rester loin des parquets pour se soigner et revenir plus fort que jamais en NBA, le joueur a fait un choix tout autre. En effet, le joueur de Duke a choisi de revenir aider son équipe dès que son corps le permettrait. Le but étant d’aider son équipe à sortir vivante du March Madness qui arrivera prochainement et à remporter le titre NCAA.

Une fois la tâche réalisée, le joueur fera son entrée dans l’écosystème NBA, sans avoir brulé aucune étape.

Potentiel futur franchise player, potentiel futur game changer, Zion arrivera en NBA cet été avec toute l’expectation qui réside autour de lui. Son programme est, quoi qu’il arrive, chargé : un march madness avant une potentielle finale NCAA, puis la NBA Draft et la summer league avant son entrée sur un parquet NBA. Toutes les cartes sont dans ses mains et désormais lui seul et la loterie NBA sont maîtres de son destin.

Dans le reste de l’actualité musique, Hamza dévoile en exclusivité son single avec Christine and The Queens.

 

 

scroll up