apple card

Apple Card, Apple TV+ et Apple Arcade : Toutes les annonces de la keynote d’hier

  • Nicolas Foret
  • 3 mois Ago
  • Life
  • 4530 Views

Apple organisait hier soir une Keynote évènement centrée autour du divertissement. De la Apple Card à un nouveau service de streaming, la marque a fait une série d’annonces qui pourraient influencer directement notre manière de consommer.

 

apple card

 

La Apple Card, le nouveau service de paiement sans frais

Apple a profité de cette Keynote pour officialiser une rumeur qui courrait depuis quelques mois. La marque s’est associée à Goldman Sachs pour proposer sa propre carte du crédit sur le modèle d’une banque en ligne comme N26. Sans frais, avec des taux d’intérêt apparemment réduit et surtout un système de cashback, c’est avec ces trois attributs que Apple compte convaincre les utilisateurs. Cette Apple Card sera disponible dans une version virtuelle, mais aussi physique avec une carte physique. Au quotidien, la Apple Card sera utilisable sur tous les périphériques de paiement disposant de Apple Pay et bien évidemment en ligne. Au paiement dans des établissements Apple, un cashback de 3% sera reversé, 2% pour l’achat sur des périphériques Apple Pay et 1% pour tout achat fait en physique avec la Apple Card. Une série de fonctionnalités qui pourraient vraiment faire la différence dans un climat de défiance à l’encontre des banques traditionnelles

 

 

Apple TV+, l’annonce en demie teinte

C’était résolument l’annonce la plus attendue de la soirée. Apple se lance officiellement sur le marché du streaming avec son propre service de vidéo à la demande. Pour ce lancement, Apple a surtout mis en avant la pléiade de stars que la firme de Cupertino a pu attirer. J.J Abrams, Steven Spielberg et Reese Witherspoon ont notamment répondu présents à l’invitation et ont déjà commencé à produire des contenus exclusivement pour la plateforme. Cette Apple TV+ s’inscrit dans une nouvelle mise à jour de la Apple TV classique qui proposera désormais aux utilisateurs américains la possibilité de s’abonner aux nombreux bouquets comme HBO et Stars. En France, on ne sait pas encore si cette fonctionnalité pourra nous donner accès à Canal + ou OCS. Apple est resté cependant muet sur le prix de ce service qui devrait arriver au mois de mai aux États-Unis. La saison 4 de Rick et Morty sera notamment diffusée sur la plateforme ainsi que des films du box office comme Bumblebee ou encore Green Book. Le service Apple Streaming pourrait cependant rencontrer un concurrent de premier ordre avec Disney qui va arriver avec un catalogue bien plus fourni.

 

 

Un service de streaming de jeux vidéo

Le futur du jeu vidéo se tournera résolument vers l’abonnement et Apple se lance également dans la course. Quand Google draguait les développeurs la semaine dernière, le système de la marque américaine sera quand à lui baser sur un catalogue de jeux vidéo sélectionné par les équipes de Apple. Ce catalogue comprendra notamment des titres de Lego, Konami ou encore Disney et sera disponible sur l’ensemble des périphériques de la marque. C’est sur ce point que résidera la force du service, vous pourrez ainsi commencer une partie sur votre iPhone, la poursuivre sur un iPad et la terminer sur votre Apple TV. Rien de bien révolutionnaire en revanche pour cet Apple Arcade qui suit le modèle de la Nintendo Switch et qui pourrait se heurter à la concurrence de Google Stadia dans les années à venir.

Ces 3 annonces ont le mérite de montrer la direction que veut prendre Apple au cours des prochaines années. La marque équipe déjà en hardware une bonne partie du monde et désire désormais développer ses propres services aux utilisateurs. Pas de prix ni de date de sorties officielles pour ces annonces sous forme de promesses qui pourraient bientôt arriver en Europe.

Dans le reste de l’actualité, la Air Max 97 Kaleidoscope reste la bonne surprise du Nike On Air.

Tags:
Nicolas Foret

Responsable éditorial / Team WAVE®

Related posts

One Response

  1. Jhon dit :

    Apple Arcade n’est pas un service de streaming, mais de téléchargement de jeux (jouable offline donc) avec sauvegarde sur le cloud … donc rien de nouveau sauf le modèle économique

Leave a Reply

scroll up