Tout ce qu’il s’est passé pendant le Superbowl

  • Kevin Cortinovis
  • 10 mois Ago
  • Sport
  • 5302 Views

C’était l’évènement sportif le plus attendu de ce début d’année. Au terme d’une magnifique partie, les Chiefs de Kansas City de la superstar Patrick Mahomes ont remporté la 54e édition du Superbowl face aux 49ers de San Francisco.

Le temps d’une soirée, l’Amérique s’est une nouvelle fois arrêtée de vivre pour se concentrer sur le Sun Life Stadium de Miami, lieu hôte de ce 54e Superbowl. Une affiche particulièrement attendue qui opposait les Chiefs de Patrick Mahomes aux 49ers, proposant l’une des plus belles défenses de la ligue, tenue d’une main de maître par le rookie Nick Bosa. Une opposition qui n’aura véritablement pas déçu.

Du côté de San Francisco, on retient cette superbe ligne défensive, ultra dynamique qui a mis une pression infernale sur le QB Patrick Mahomes. De l’autre, on aura vu une équipe des Chiefs maladroite et brusquée en première mi-temps, avant de libérer son football et d’être le véritable rouleau compresseur que l’on a vu tout au long de cette saison. Une attaque de feu, gérée par le maître à jouer Mahomes qui confirme qu’il est sûrement ce qui se fait de mieux à son poste. L’attaque aura finalement pris le pas sur la défense, pour s’imposer et placer son chef d’orchestre MVP de la rencontre.

Bienvenue dans l’ère Mahomes

C’était la confirmation que tout le monde attendait. Après deux saisons magistrales à diriger une attaque spectaculaire, plus personne ne doutait du talent du Quarterback. Cependant, il fallait confirmer avec cette toute première participation au Superbowl.

Pourtant, la soirée n’a pas été de tout repos pour le QB, mis en difficulté en première mi-temps, gênée par la défense très agressive des 49ers l’obligeant à lancer deux interceptions et plusieurs lancés en touche. L’illumination arrive au début du 4e quart, moment où Mahomes règle la mire et devient véritablement injouable, oscillant entre courses justes et lancés décisifs, digne du métronome qu’il est.

Ce dernier représente bien l’élite de ce poste, apportant ce que Curry a amené en NBA, beaucoup de magie. Magic Mahomes est donc bien ce QB complet, doté d’une vision incroyable et d’un bras complètement hors norme capable de mettre à mal toutes les défenses, même les plus solides. Un maître à jouer qui a fait, hier soir, ce qui se fait de plus dur : confirmer sous les yeux de tous. Finalement, on a vu une magnifique démonstration de ce qu’est la « Mamba Mentality » puisqu’après avoir été gêné, Mahomes n’a rien lâché pour enfin, porter son équipe. L’ère Mahomes a bien débuté hier soir et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Un Superbowl de célébrations et d’hommages

Oui, car si le Superbowl est bien la fête du Foot US, Kobe Bryant était au cœur des attentions. À travers un hommage en tout début de partie et de nombreux discours des joueurs présents, on a bien compris que l’impact du Mamba dépassait le monde du basketball. Lors du média day de la rencontre, de nombreux joueurs ont évoqué le Mamba et l’impact qu’il a eu dans leur vie, à la fois d’homme et de sportif, notamment via la Mamba Mentality et l’idée du dépassement de soi.

Je n’ai pas eu la chance de rencontre Kobe Bryant, mais l’impact qu’il a eu dans ma vie a été énorme.

Patrick Mahomes sur Kobe Bryant

Pour le reste, les légendes de la NFL ont également été mises à l’honneur lors d’une présentation en réalité augmentée, célébrant le centenaire de la grande ligue. 100 joueurs de légende ont été compilés dans une liste et ont été célébrés sur le terrain parmi lesquels on pouvait retrouver Joe Montana ou encore Tom Brady.

Enfin, on a également pu assister à un Halftime Show drivé par Jennifer Lopez et Shakira, qui sont venues, tour à tour, puis ensemble, interpréter leurs plus célèbres titres. Un show de mi-temps ponctué par la présence de J. Balvin, présentant une Air Jordan 1 High, ultra colorée, riche en relief, en patchs et en empiècements, créée uniquement pour l’occasion.

Hier, nous avons peut-être dit au revoir à l’une des plus belles ères de ce sport, puisque l’ère Brady semble toucher à sa fin. Cependant, la gloire de Mahomes, la nomination du jeune MVP des Ravens Lamar Jackson, ou encore la confirmation de talent défensif comme Bosa, nous montrent que ce sport a le don de se réinventer. Après un superbe Superbowl, place à la trêve et à l’intersaison pour toutes les équipes, qui vont devoir redoubler d’efforts si elles veulent empêcher ces Chiefs d’un insatiable Mahomes de traquer le back to back la saison prochaine.

Dans le reste de l’actualité Life, plongez au cœur des tifosi de Naples avec Netflix.

Tags:
Kevin Cortinovis

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up