Comment Conor McGregor veut faire plier l’UFC avec l’annonce de sa retraite

  • Thomas Chassin Jousse
  • 6 mois Ago
  • MMA
  • 11282 Views

Ce week end, Conor McGregor a pris de court tout le monde de l’UFC en annonçant qu’il prenait sa retraite. Une déclaration qui a rapidement fait beaucoup de bruit, l’irlandais étant sur la lancée de son retour contre Cerrone avec sa victoire impressionnante en seulement 40 secondes. Il n’est cependant pas rare de voir certaines des plus grosses stars de la ligue faire de telles annonces, souvent teintées de bluff, masquant un bras de fer financier avec l’UFC. Cette fois, c’est plus le timing qui interpelle alors que Dana White doit déjà gérer la pression engendrée par la situation actuelle et les dommages collatéraux du Covid-19.

L'annonce de retraite de Conor McGregor est-elle un nouveau coup de bluff contre l'UFC ?

Sur le plan sportif, l’annonce de McGregor est assez choquante. Après une longue période noire suite à l’affaire Nurmagomedov la superstar irlandaise a signé un retour éclatant contre Cerrone il y a maintenant plus de 5 mois. Il en avait profité pour annoncer vouloir combattre encore deux fois avant la fin de l’année 2020 toujours animée par sa quête de vengeance contre le Daghestanais. Seulement depuis, le jeu des provocations et des annonces de combats quotidiens du show UFC ont repris leurs habitudes, entre Ferguson, Gaethje, Diaz, Masvidal, les possibilités restent multiples, répondant chacune à une logique propre, mais chaque fois avortée. Si on ajoute à ce constat le séisme Covid-19, les derniers mois ont été longs et compliqués pour l’UFC. Si son président a réussi à obtenir l’accord pour continuer d’organiser des combats, les programmes établis ont été totalement chamboulés et les combats se déroulent dorénavant à huis clos.

Une frustration naissante qui a contaminé plusieurs stars de l’UFC et les explications livrées par McGregor visant à justifier sa décision rejoignent cette tendance :

Le jeu ne m’excite tout simplement plus et c’est tout. Toute cette attente. Il n’y a rien qui se passe. Il n’y a rien qui m’excite.

Une situation déjà chaotique pour l’UFC qui se voit maintenant attaquée à la gorge par certaines de ses plus grosses stars. Si McGregor vient d’annoncer sa retraite, Jon Jones une autre légende de la cage est également en tension avec le président de l’UFC après que ce dernier ait expliqué qu’il n’accepterait pas d’officialiser son combat contre Francis “The Predator” Ngannou national. Georges Masvidal, qui a fait sensation à de nombreuses reprises depuis 2019 et fidèle soldat de l’UFC a lui aussi expliqué que la logique actuelle de la ligue ne lui convenait pas, déclarant sans détour qu’on lui manquait clairement de respect.

L'annonce de retraite de Conor McGregor est-elle un nouveau coup de bluff contre l'UFC ? 5

En fait, un peu à la manière des différents lockout qu’a subis la NBA, les combattants de l’UFC semblent vouloir clairement faire comprendre à leur président que ce sont leurs prestations dans la cage, leurs palmarès et leurs noms qui rapportent un tel succès à l’UFC. Ils se sentent ainsi plus que légitimes pour se voir accorder les combats de leurs choix accompagnés de sommes encore plus mirobolantes qu’à l’accoutumée. Seulement Dana White n’est pas née de la dernière pluie et le président de la ligue n’a pas hésité à monter au créneau pour défendre sa position et résister à la pression imposée par ses précieuses poules aux oeufs d’or.

Selon McGregor, cette situation est à la base de son annonce :

J’avais mes objectifs, mes plans, la saison. J’avais tout prévu. De toute évidence, le monde est devenu fou. Tout se passe à la minute près. Ils veulent me proposer des combats stupides. Ce sont des conneries j’en ai fini avec ça.

Frustré, ennuyé et lassé de ce jeu qui lui a pourtant permis de développer un pouvoir d’attraction inégalé, l’irlandais est dans une situation d’attente qui dure depuis trop longtemps et qui ne lui convient plus. Soumis par les codes du 8 clos et cette absence de spectateur et ainsi d’un combat lucratif, The Notorious se servirait donc de cette annonce de retraite, la 3e en 4 ans, comme d’un nouveau coup de poker pour obtenir ses requêtes. Une déclaration faisant d’ailleurs suite au rapide avortement d’un potentiel combat de folie entre lui et la légende Anderson Silva.

L'annonce de retraite de Conor McGregor est-elle un nouveau coup de bluff contre l'UFC ? 5

Alors cette fois encore, qu’en sera-t-il de l’avenir de Conor McGregor au sein de l’UFC ? Nouveau coup de bluff stratégique ou réelle perte d’intérêt pour le MMA engendrée par les perturbations actuelles qui agitent le monde du sport et du divertissement ? Maître du showtime, l’irlandais devrait rapidement nous apporter la réponse. En attendant, c’est sur un jet ski aux larges des côtes irlandaises que Mystic Mac s’éclate, s’attirant les foudres de Floyd Mayweather Jr, qui ouvre la porte d’une 3e option alimentant des rumeurs qui courent depuis de nombreux mois quant à une revanche entre les deux combattants, rappelant à l’intéressé sa récente promesse faite à Mike Tyson.

Si je ne me trompe pas, n’as tu pas dit à Mike Tyson que tu pourrais me battre si nous nous rencontrions une deuxième fois ? Et maintenant, tu abandonnes. Je croyais que tu voulais battre le meilleur ? Si tu décides de revenir, je t’attendrai pour te punir à nouveau.

Dans le reste de l’actu, Kanye West aurait-il fait semblant de défendre Donald Trump ?

 

scroll up