kanye west drake tweet

Kanye West demande à Drake de s’excuser dans une série de tweet

  • Nicolas Foret
  • 5 mois Ago
  • Musique
  • 13015 Views

Kanye West a repris les rênes de son Twitter dans la nuit pour tenter de régler ses comptes avec Drake et voici ce qu’il faut en retenir.

 

Tout a commencé à cause d’un litige sur un beat

Cette série de tweets frénétiques a débuté par une simple capture d’écran d’un message de ce qui semble être une personne proche de Drake. L’objet de ce message est une demande de clear des droits du morceau “Say What’s Real” sorti par Drake en 2009 extrait de sa mixtape So Far Gone. Le beat composé par Kanye West en 2008 pour ” Say You Will “ n’a jamais été clearé ce qui pourrait poser problème a Drake dans le cadre d’une mise en ligne de sa mixtape sur les plateformes de streaming.

 

Les attaques sur ses Yeezy 350 ne passent toujours pas

Il y a bien des choses qui ont le mérite d’agacer Kanye West, les attaques sur ses proches, sa famille, mais aussi sur son travail de designer. Drake doit en être très bien conscient car plutôt que de s’attaquer directement à West il a à de nombreuses reprises critiquer ses Yeezy. La dernière attaque en date a été assénée dans son morceau No Stylist en featuring avec French Montana où il écrit « Yeah, keepin’ it G, I told her don’t wear no 350s ’round me ». Ce a quoi Kanye West a répondu à travers ces deux tweets :

 

L’attaque durant le concert de Pusha T a laissé des traces

Dans cette série de tweets, Kanye West accuse directement l’entourage de Drake d’avoir commandité l’assaut tenté sur Pusha T durant son concert le 21 novembre dernier à Toronto. Selon Yeezy, son entourage aurait acheté une série de tickets front row afin de perturber le concert. Une des personnes impliquées dans cette rixe sur cette vidéo serait toujours dans un état préoccupant.

Le featuring sur Sicko Mode ne passe toujours pas

La famille de Yeezy est également impliquée dans cette série de tweets au sein desquels il renvoie Travis Scott devant ses responsabilités. Dans Sicko Mode, les phrases “Lost my respect, you not a threat” et “Checks over stripes, that’s what we like” sont vécues comme des attaques de la part de Yeezy qui déplore le fait qu’un membre de sa famille ait laissé Drake les proférer sur un de ses sons.

Kanye West ne devrait pas répondre à ces attaques

Le rappeur a cependant mis un terme à ces tweets en assurant qu’il ne composerait jamais de “diss track” à l’encontre de Drake. Il en profite également au passage pour assurer qu’il n’est pas à l’origine des informations de la diss track de Pusha T, “The Story of adidon”  qui avait véritablement mis le feu aux poudres au printemps.

Dans le reste de l’actualité, on a regroupé les 3 albums à ne pas manquer aujourd’hui.

Source:
Nicolas Foret

Responsable éditorial / Team WAVE®

Related posts

One Response

  1. Kanye faggot dit :

    Bien fait pour Kanye soutenir Trump quand tu est rappeur…

Leave a Reply

scroll up