Khabib Nurmagomedov veut prendre son temps avec Conor McGregor

"Je veux le faire payer"

  • Thomas Chassin Jousse
  • 1 année Ago
  • MMA
  • 6426 Views

Si leur combat n’est pas encore officiel, il ne devrait plus tarder à l’être. L’affiche la plus attendue de l’année, plus qu’un combat, un règlement de compte. D’un côté, Conor The Notorious McGregor, de l’autre Khabib The Eagle Nurmagomedov. Une opposition de style et de personnalité, la furie irlandaise aime le buzz, la provocation et les défis. En face de lui Khabib Nurmagomedov prône le respect et la vérité de la cage. Il semblerait cette fois que les deux combattants auront enfin l’occasion de montrer qui est le véritable champion de la catégorie lightweight de l’UFC.

Dana White peut se frotter les mains, les billets vont pleuvoir. Digne des meilleurs scénarios US, cet affrontement tant attendu réuni tous les éléments nécessaires pour attiser les envies des fans de l’octogone. Maintenant que la case prison est évitée pour Conor, la voie est libre pour les préparations de ce choc explosif. Cette fois c’est Khabib qui a pris la parole, interrogé sur ce potentiel combat, le russe ne fait pas dans la demi mesure. Glacial, il est très clair, il veut faire payer McGregor. Il explique tout aussi sereinement “mon plan est de le faire combattre, fais le se battre, fatigue le et fais le abandonner. C’est mon plan […] Je ne veux pas le finir tôt. Je veux le faire payer, à propos de tout ce qui s’est passé.” L’irlandais est prévenu, il devra faire face à un combattant déterminé à l’agresser continuellement.

The Eagle a même été plus loin dans ses déclarations. Pour lui Conor McGregor ne mérite pas un combat pour le titre en one shot, du fait de son absence de l’UFC depuis novembre 2016. Khabib expliquant trouver plus légitime un affrontement contre Dustin Poirier, tout fraîchement vainqueur face à Eddie Alvarez lors du main event de l’UFC à Calgary. Néanmoins, le russe a reconnu que la masse colossale d’argent derrière ce combat signifiait que Conor était très probablement son prochain adversaire.

Enfin toujours aussi sûr et certain de sa supériorité face à l’irlandais, Khabib Nurmagomedov s’est vu devoir répondre à une question bien précise, “Comment Conor McGregor pourrait potentiellement le battre ?” La réponse du russe a été tout aussi claire. Pour lui c’est tout simplement “Impossible, non vraiment je pense que c’est impossible”. Lorsqu’on observe les styles propres de chaque combattant il faut reconnaître une certaine véracité dans les arguments du russe bien qu’ils soient exagérés.”Si j’essaie de le mettre au sol une fois et qu’il se défend très bien, je vais essayer de le faire 100 fois. Qu’est ce qu’il va faire ? Il n’a pas de conditionnement, pas de lutte, ni de grappling. Quand il est fatigué, il n’a pas de cœur. Qu’est ce qui se passera ? Il n’a qu’une très bonne main gauche. Je suis d’accord avec ça, il a une très bonne main gauche. Mais que va t-il faire ?”

Saignant dans ses propos le russe fait allusion aux précédents combats de l’irlandais, on pense notamment à son double affrontement face à Nate Diaz et sa défaite lors de la première manche. Alors que Conor dominait le combat, laissant un Diaz au visage ensanglanté, un direct de ce dernier touche enfin sa cible. L’assurance de Conor disparaît alors soudainement avant d’abandonner, au sol, soumis par une clef d’étranglement placée bien trop aisément. Dans un autre style, le combat en anglaise contre Mayweather a de nouveau montré quelques failles dans la résistance de l’irlandais lorsqu’il subit le combat. Le problème pour l’irlandais c’est que Khabib Nurmagomedov ne voudra pas le laisser imposer son rythme et devrait logiquement agresser sans relâche son adversaire. Le russe semble tout de même quelque peu sous estimer l’irlandais, bien que ses déclarations entrent dans le jeu traditionnel des provocations, l’irlandais est un talent hors norme, son striking est sans doute le meilleur, fort d’une exécution chirurgical. Attention au crochet gauche de Mystic Mac, face à un adversaire trop agressif et pressé d’en finir, une tête trop avancée, sans garde et un KO est vite arrivé, Jose Aldo pourra en témoigner.

Les préparatifs avancent et la date du 6 octobre coïncidant avec l’UFC 229 à Las Vegas a été avancée. Attendons maintenant l’officialisation de tout ce qui n’est pour l’heure que spectacle et intox, en espérant que ce potentiel combat tienne ses promesses.

 

Tags:
Source:
Thomas Chassin Jousse

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up