Le MMA enfin autorisé en France à partir de janvier 2020

  • Thomas Chassin Jousse
  • 3 semaines Ago
  • MMA
  • 6415 Views

Enfin. Alors que le MMA a pris une ampleur monstrueuse, générant de véritables business à l’image de l’UFC ou du KSW en Europe, la France est enfin prête à véritablement accueillir le MMA sur son sol.

C’est la Ministre des sports, Roxana Maracineanu qui par l’intermédiaire de Twitter a confirmé ce que beaucoup attendait depuis des années.

“Au 1 er Janvier 2020, le MMA existera donc officiellement en tant que pratique sportive professionnelle et amateur en France dans le cadre défini par le Ministère des Sports en harmonie avec le paysage international de cette discipline.”

Depuis la Ministre des Sports a donc officiellement lancé son appel à candidatures auprès des fédérations. Cela dans le but de “confier la structuration du MMA en France”.

Cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par la ministre auprès des fédérations pour prendre en charge ce sport extrême est une première étape. Celles qui seront intéressées pourront remettre leurs dossiers d’ici au 27 Septembre. Ils seront ensuite étudiés par un jury de personnalités qualifiées et indépendantes chargées de donner un avis à la ministre.

Entre le 2 et le 6 décembre, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) fera également connaître sa position, avant une décision finale prévue le 31 Décembre. La fédération choisie obtiendra à partir du 1 er Janvier 2020 une délégation pleine et entière pendant 2 ans sur les compétitions amateurs et professionnelles qui pourront donc enfin avoir lieues sur le territoire français.

Cinq fédérations délégataires sont candidates pour accueillir le MMA : kick boxing et muay thaï, karaté, lutte, judo et boxe française.

Le MMA enfin autorisé en France à partir de janvier 2020

 

Malgré un nombre de pratiquants estimés à 40 000 dans des centaines de clubs, la France était jusqu’ici le dernier grand pays à interdire le MMA sur son sol alors que ce sport a pris une dimension mondiale sous l’impulsion de l’UFC, rachetée en 2016 pour près de quatre milliards de dollars (3,5 milliards d’euros) par l’agence américaine WME-IMG.

L’UFC qui a pour sa part, “salué” dans un communiqué le “premier pas d’une reconnaissance officielle du MMA et de son intégration dans l’écosystème sportif français”, ajoutant vouloir “suivre de près le déroulé du processus en prêtant une attention particulière au respect de l’intégrité du MMA et à la préservation de ses règles.”

 

Le MMA enfin autorisé en France à partir de janvier 2020

Cette victoire majeure a donc ravi les principaux protagonistes du MMA français :

On est enfin écouté et entendu – Zarah Fairn (seule française sous contrant avec l’UFC)

Il s’est passé 11 ans avant ce moment et on a pris des coups. La ministre a eu du courage politique, car il y a plus à perdre à accepter le MMA que le contraire – Bertrand Amoussou (président de la Commission française du MMA)

 

Les arts martiaux mixtes continuent donc leur conquête officielle du globe. Chaque jour plus populaire et mis en lumière par les plus grosses têtes d’affiche de l’UFC, ce sport de combat extrême aura donc réussi à soumettre les dernières résistantes conservatrices des politiques français.

Dans le reste de l’actu sport, la cérémonie des NBA awards a livré tous ses trophées (MVP, DPY, ROY …).

 

Tags:
Source:
Thomas Chassin Jousse

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up