Nike et Sean Wotherspoon c’est terminé

  • Kevin Cortinovis
  • 2 mois Ago
  • Nike
  • 14954 Views

 

J’en ai fini de travailler avec Nike, du moins sur une prochaine collaboration SW, pour un bon moment. J’ai toujours de bons amis qui y travaillent. Je les aide quand on me le demande, mais pouvoir ouvrir mes ailles à nouveau c’est une des meilleures sensations.

Sean Wotherspoon à Solecollector

 

Nike et Sean Wotherspoon mettent un terme à une collaboration qui a démarrée en 2016. Le temps du bilan est venu pour une association qui aura marqué la communauté et peut-être, à son niveau, l’histoire du sneaker game.

Le rêve d’un collectionneur

C’est lors du Nike Vote Forward que le monde a découvert Sean Wotherspoon et sa vision de la Air Max. La grande communauté de la sneaker découvre une paire hybride, mêlant sole d’Air Max 1 et upper d’Air Max 97, ses silhouettes préférées. Une paire rétro, en velours, mettant en avant l’histoire personnelle du créateur et propriétaire des boutiques de friperie sportswear haut de gamme Round Two. La Air Max 1/97 SW proposait un upper en velours, rendant hommage à la passion du vintage de Sean, détonnant par un combo de couleurs pop et rafraîchissant. Des lacets de toutes les couleurs et des patchs permettent de personnaliser à sa guise, la paire de celui qui a quitté sa Virginie natale pour réussir à Los Angeles. Élue par la communauté, la paire de Sean Wotherspoon sera officiellement disponible le 26 mars 2018, jour du Air Max Day.

 

 

L’idéal de la chaussure vegan

Séduisant complètement son monde, la Air Max 1/97 SW se démarque de bon nombre de collaborations. Avec son ouverture sur la culture friperie et vegan, la paire de Sean détonne et ouvre, en quelque sorte, une véritable porte sur une communauté nouvelle pour Nike. En effet, par son travail, Sean Wotherpoon souhaitait faire évoluer les mœurs vers une consommation plus éco-responsable. Une paire attisant les convoitises du plus grand nombre, disposant d’un message sous-entendu fort et important aux yeux de son créateur. Nike aura par la suite un peu plus creusé le sillon des chaussures écoresponsables avec son Flyleather mais les chaussures vegan n’auront pas faites irruption dans les Nike Store.

 

Déjà affilié à Guess et Lacoste

Sean Wotherspoon a cependant toujours été clair vis-à-vis de son partenariat avec la marque américaine. En tant que véritable passionné de la sneaker, il n’a jamais hésité à s’afficher en Yeezy, Vans ou adidas ce qui aurait pu agacé la marque américaine. Le designer n’a d’ailleurs pas attendu la fin officielle de ce partenariat pour commencer à travailler étroitement avec d’autres marques. Guess et plus récemment Lacoste ont déjà mis à contribution sa vision du style donnant lieu à des collections plutôt intéressantes. Une vision mêlée à des convictions personnelles fortes qui ont du sens aujourd’hui et qui intéresseront forcément d’autres grandes marques.

Difficile de dire aujourd’hui si Sean Wotherspoon saura exister sans Nike mais il restera à jamais comme le concepteur d’une paire qui a marqué son époque.

Dans le reste de l’actualité Nike, la Nike Air Max Plus TN3 fait son comeback en 2019.

 
Nike et Sean Wotherspoon

Nike et Sean Wotherspoon

Tags:
Source:
Kevin Cortinovis

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up