Tout ce qu’il s’est passé pendant le Superbowl 55

  • Kevin Cortinovis
  • 3 mois Ago
  • Sport
  • 31090 Views

Cette nuit, les États-Unis se sont une nouvelle fois arrêtés de vivre pour  pour suivre le 55e Superbowl et assister à un nouveau sacre de Tom Brady.

Voilà un Superbowl particulièrement attendu qui opposait les Chiefs du magique Quarterback Patrick Mahomes, aux Buccaneers du mythique Tom Brady. L’an dernier, nous sommes rentrés dans l’ère Mahomes avec un premier titre pour le prodige. La page Brady semblait également se tourner. 

Si la première affirmation était vraie, la seconde ne l’été pas puisque durant l’été, Brady et Gronk ont surpris tout le monde en signant à Tampa. 7 mois plus tard, les deux ex-Patriots ont porté leur nouvelle équipe vers un titre au Superbowl. Un Super Bowl dantesque, qui a vu pour la première fois de l’histoire participer et s’imposer l’équipe de la ville qui accueillait l’évènement.

Le très attendu show de la mi-temps a été confié à The Weeknd qui a interprété, dans de superbes décors, ses plus gros hits pendant un peu plus de 10 minutes. La rumeur Daft Punk est cependant bien restée à ce stade.

 

 

Trop d’erreurs qui coûtent cher 

La première mi-temps aura été révélatrice de l’ensemble de la rencontre. Mahomes semble toujours gêné par sa blessure au pied et ses courses s’en ressentent. Outre cet aspect, c’est l’attaque globale des Chiefs qui manque son début de match avec des des catchs manqués notamment par les deux stars que sont Tyreek Hill et Travis Kelce. Si l’attaque ne semble pas en place jusqu’au début du 4e quart, c’est également la défense des Chiefs qui est sanctionnée de multiples erreurs et fautes qui coûteront très cher à la franchise de Kansas City.

 

 

Plus de doutes, le GOAT c’est Tom Brady

Soyons honnêtes, hier soir, Tom Brady a fait taire les derniers septiques. En revenant à 43 ans et en s’imposant une 7e fois en 10 participations, Tom « terrific » Brady, a confirmé, une nouvelle fois, qu’il était le plus grand Quarterback de l’histoire et le GOAT de ce sport. Lors de cette partie, à l’image de ses matchs de Playoffs, Brady a distribué les caviars en ne sortant quasiment jamais de sa poche.

Qui dit Tom Brady, dit Rob Gronkowski. Cette nuit, à l’image de son compère le Gronk s’est offert 2 Touchdown et une partie très sérieuse. Cette nouvelle victoire du duo est une victoire d’expérience et une victoire collective. Côté défense, le collectif des Buccaneers aura fait déjouer Mahomes par une pression dantesque et une bonne couverture des receveurs. Du côté de l’attaque, c’est à l’expérience que celle-ci a profité de tous les oublis de la défense adverse, notamment via de sublimes passes de Brady et courses de Leonard Fournette.

Brady s’adjuge un nouveau titre qui représente bien plus que ce qu’il ne paraît aujourd’hui. Le natif de San Mateo en Californie continue de s’ancrer dans la discussion des plus grands sportifs de tous les temps via une longévité qui ne semble pas vouloir se tarir.

 

 

Nous sommes toujours bien dans l’ère Mahomes

Ne nous trompons pas non plus, nous sommes toujours bien dans l’ère Mahomes. Les Chiefs tombent dans leur quête très difficile et rarement réalisée de Back to Back. Cependant le trio Mahomes, Hill Kelce continuera de faire trembler les défenses de NFL pendant de longues années. Il est important de se rappeler que les Chiefs disposent d’un collectif jeune, qui aura rapidement trouvé le chemin du titre et d’un nouveau retour au Superbowl.

Fort à parier que les coéquipiers de Patrick Mahomes vont candidater, une nouvelle fois, pour le titre l’année prochaine avec une nouvelle saison dantesque de Mahomes et de ses deux compères. Les Chiefs reviendront plus fort, en apprenant de leurs erreurs contre une équipe qui les a joués à l’expérience.

 

 

Ce Superbowl 55 restera dans les mémoires notamment via un superbe spectacle et le 7e titre de Tom Brady. Désormais, place à l’intersaison avant la reprise de la NFL en septembre prochain.

 

Dans le reste de l’actualité Clothing, Palace dévoile son nouveau lookbook Spring 2021.

Tags:
Kevin Cortinovis

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up