TJ Dillashaw vs Cody Garbrandt 2 : Killashaw écarte définitivement No Love

  • Thomas Chassin Jousse
  • 3 mois Ago
  • MMA
  • 6785 Views

Si l’affiche Conor McGregor vs Khabib Nurmagomedov attire les feux des projecteurs, l’UFC regorge de talents et de rivalités. L’une d’entre elle oppose Cody Garbrandt et TJ Dillashaw. Invaincu jusqu’à sa défaite lors de l’UFC 217 en novembre dernier face à ce même Dillashaw, No Love voulait sa revanche, l’UFC lui a accordé. Le final est moins enthousiasmant pour Cody Garbrandt vaincu par TKO à la fin du 1 er round.

La tension entre les deux combattants ne date pas d’hier et remonte au temps où les deux champions évoluaient sous un blason commun, celui de la Team Alpha Male. Lorsque Killashaw décide de quitter la team son choix reste en travers de la gorge de ses anciens compagnons dont un fameux Cody Garbrandt. Puissance montante de la catégorie bantamweight, No Love enchaîne les victoires avec un style basé sur une agressivité marquante où les crochets tombent telles des massues. Néanmoins il va bientôt devoir faire face à un os nommé TJ Dillashaw. Alors que les tensions entre les deux hommes se font de plus en plus fortes, le théâtre de L’UFC 217 allait permettre aux deux guerriers de régler leur compte une bonne fois pour toute. Le combat tient ses promesses mais échappe à Cody Garbrandt pourtant bien lancé. Ce dernier se voit infliger un TKO lors du second round. Médusé, le regard vide, No Love ne pense déjà qu’à une chose, un nouvel affrontement contre son bourreau du soir.

L’UFC ne laisse pas passer l’occasion et offre à Cody Garbrandt une revanche tant désirée. Seulement la sanction est encore plus claire puisqu’il n’aura fallu qu’un round au Killashaw pour éteindre les sulfureux espoirs de Garbrandt. Cette fois aucun doute, TJ Dillashaw est le king de la catégorie bantamweight.

L’occasion pour Killashaw de revenir sur ce combat et de mettre en avant l’une des failles dans la tactique de Cody Garbrandt, déclarant que No Love jouait à un jeu dangereux. Le combattant insiste ainsi sur le manque de garde de Garbrandt, expliquant : ” Je pense qu’il a des problèmes techniques qu’il faut résoudre. Et je ne crois pas vraiment qu’il a un menton. Il joue un jeu dangereux. Cody aime s’approcher et lancer des coups à tout va. […] Nous avions prévu qu’il enverrait sa droite. Chaque fois qu’il lance sa droite, il laisse tomber sa gauche, il cherche à enchaîner avec un crochet gauche.” Ventant la rapidité et la puissance de No Love, Dillashaw conclut sèchement “Mais il abandonne sa défense, nous avions donc prévu de profiter de cela.”

C’est en effet le plan suivi à la lettre par Dillashaw pour détruire Cody. Observateur, le champion a encaissé les coups de marteaux de son adversaire avant de trouver cette fameuse ouverture laissée par Garbrandt. Il n’en fallut pas plus a TJ qui d’un crochet assassin terrorise un adversaire sonné. Moins vif, Cody Garbrandt n’a ensuite fait que subir les coups assaillants d’un Dillashaw qui laissait transparaître une envie d’aller au bout. L’image de ce coup de genou terrassant asséné au moment où No Love tentait déjà de résister tout en reprenant ses esprits en est l’exemple phare. Acculé, agressé et touché Cody verra ses espoirs de victoire détruits pour la seconde fois par un TJ Dillashaw aussi saignant qu’efficace. Ses déclarations d’après-combat sont alors tout a fait cohérentes avec l’impression visuelle, Dillashaw avait un message à faire passer à Cody Garbrandt et c’est désormais chose faite, “je n’allais pas laisser tomber. Il n’y a pas moyen. Je suis trop méchant. Je voulais aller jusqu’à ma victoire. Je n’ai pas vu d’inconvénient à lui en donner un peu plus. Ce genou était un genou assez dur. Je l’ai senti et ça l’a terminé.”

Le champion bantamweight pouvait à peine profiter de son titre qu’il recevait déjà une nouvelle invitation vers un défi intéressant qui l’opposerait à Henry Cejudo, l’ancien médaillé d’or olympique de lutte. Ce dernier a réalisé l’impensable en dominant la légende des flyweight Demetrious Johnson lors de l’UFC 227.  La réponse de TJ ?

“Vous voulez cela, faisons le bébé”.

Dans le reste de l’actu sport, découvrez le 3 ème maillot du Real Madrid pour la prochaine saison.


TJ Dillashaw vs Cody Garbrandt 2 Killashaw écarte définitivement No Love

 

Thomas Chassin Jousse

Author / team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up