Joker cinéma

3 bonnes raisons d’aller voir le Joker au cinéma aujourd’hui

  • Kevin Cortinovis
  • 2 semaines Ago
  • Life
  • 6798 Views

Si on entend toutes sortes d’histoires à propos du film Joker, voilà trois bonnes raisons de vous rendre dans le cinéma le plus proche de chez vous dès aujourd’hui.

 

Un film essentiel pour comprendre les origines du Joker

Le Joker est un rôle mythique presque autant que le rôle de Batman lui-même. Si nous retiendrons Jack Nicholson dans le Batman de 1989 ou Heath Ledger dans The Dark Knight comme véritable mythe, tant leurs performances étaient remarquables, aucun d’eux ne nous parle véritablement du comment et du pourquoi le Joker et devenu Joker. Dans The Dark Knight, lors de l’une des toutes premières scènes, on pense tenir la vérité. En effet, le Joker d’Heath Ledger nous raconte une première fois comment il a sombré dans la folie, et pourquoi il détient ce si grand sourire. Rapidement, ce dernier vient contredire cette histoire pour une autre et on comprend très vite que nous ne connaîtrons jamais le fondement de l’histoire. Le Joker de Joaquin Phoenix est donc lui dédié à cela : évoquer comment le Joker deviendra l’un des pires vilains qu’affrontera Batman. Un film donc essentiel pour comprendre ce personnage si fascinant.

 

Un film qui dépasse les salles de cinéma

On vous en a déjà parlé, mais dès sa sortie dans les salles américaines, le film s’est emparé des consciences pour sortir des salles obscures. Jugé comme très sombre et gênant par de nombreux spectateurs américains, ces derniers ont décidé de quitter les salles avant la fin du film. De nombreux se sont servis de twitter pour s’exprimer sur le fait que le film serait trop sombre, gênant, et évoquerait la maladie mentale de manière trop profonde. D’autres ont jugé bon de réclamer des avertissements avant la diffusion. Un film qui s’est même déjà propagé plus loin puisque les forces de police américaine ont été invitées à patrouiller devant les cinémas pour éviter un drame, comme lors de la sortie de The Dark Knight, ou un individu est rentré dans un cinéma pour tuer 12 personnes et en blesser 70 de plus.

Loin de ces avertissements, les critiques du monde entier se sont manifestées pour annoncer, de manière générale, que le film est un véritable chef d’œuvre qui mérite l’attention. Et pour justifier cela, il convient donc parler de la performance de Joaquin Phoenix.

 

La performance de Joaquin Phoenix

Même si les performances les éloignent, Jack Nicholson et Heath Ledger partageaient un visage marquant, prônant une folie certaine, que ce soit dans le regard, les traits ou les attitudes. C’est un point que l’on pourrait également mettre du coté de Joaquin Phoenix. En effet, avec son visage marqué, ses traits et son regard, Joaquin Phoenix est le successeur rêvé à Heath Ledger. De plus, les deux acteurs étaient avant tout, des amis proches.

À propos du Joker de Heath Ledger ? Il est inaccessible, il n’y a pas d’égal pour moi et j’ai fait de mon mieux pour honorer la mémoire de Heath lors du tournage comme s’il était à côté de moi. Je t’aime Heath, mon ami et mon frère. Tu me manques.

Joaquin Phoenix sur Heath Ledger

Si une véritable dévotion transpire de ce commentaire, la performance de Phoenix est un hommage à celle de son ami. Au-delà de ce point, la performance est mise en lumière par la personnalité de l’acteur. En effet, Joaquin Phoenix a évoqué qu’une certaine folie l’avait habitée durant le tournage, conséquence de sa très grande perte de poids.

La première chose pour nous c’était la perte de poids. C’est par ça que j’ai démarré. Parce qu’en fait, ça affecte ta psychologie. Tu commences à devenir fou quand tu perds autant de poids en si peu de temps.

Joaquin Phoenix lors du tournage

Par conséquent, si la performance de l’acteur sera très différente de celle du Joker de The Dark Knight, elle pourrait intégrer le sacro-saint des performances du Joker au cinéma.

 

Pour confirmer ces trois raisons, il est facile d’évoquer les premier chiffres du film lors de sa première semaine américaine. 93 millions de dollars de recettes ont été réalisés dès le tout premier week-end. Malgré les avertissements, le public, ainsi que les critiques semblent être conquis, fort à parier qu’il en soit de même pour vous. Rendez-vous dans les salles !

Dans le reste de l’actualité Sneaker, la adidas Torsion TRDC Norse Projects s’inspire de l’origine danoise de la marque.

Tags:
Kevin Cortinovis

Rédacteur / Team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up