Les 50 rappeurs les mieux payés en 2018 selon Forbes

  • Pierre Mitou
  • 2 semaines Ago
  • Musique
  • 10744 Views

Chaque année le magazine Forbes effectue un classement des rappeurs les plus riches de l’année. Cette fois, de nouveaux noms font leur apparition. Ce classement se base uniquement sur les revenus des artistes au cours de l’année et non sur leur richesse accumulée.

Le duel Jay-z vs Diddy

Pour cette année 2018, certains rappeurs n’ont pas sortie d’albums ou de projet depuis longtemps. Cette richesse s’explique donc par de bons placements financiers. On retrouve ainsi Diddy, habituellement en tête, descendre à la seconde place avec tout de même 64 millions de dollars de revenue durant l’année. Néanmoins, cette immense entrée d’argent ne lui a pas suffi à maintenir sa place face à Jay Z et ses 76,5 millions de dollars. Ce dernier est reconnu pour savoir où placer son argent, et il l’a prouvé encore une fois. De plus, sa position s’explique également par le succès commercial de son album Everything Is Love en commun avec Beyonce. Ensuite, Kendrick Lamar avec sa tournée mondiale en solo et celle du label TDE, sans compter ses partenariats avec Nike et American express se place aisément en troisième position avec 58 millions de dollars. Le protégé de Dr. Dre (6ème du classement) effectue ainsi la meilleure année de sa carrière. Au pied du podium se situe Drake avec ses 47millions de dollars cumulés, notamment dus à son dernier album Scorpion et ses nombreux hits.

Les nouveaux rappeurs font leur entrée grâce aux partenariats

Cette liste a également vu apparaître de nouveaux artistes dont l’importance commerciale s’est révélée au cours de l’année. C’est notamment le cas de Travis Scott qui arrive en 15ème position avec 21 millions de dollars, et ce malgré l’absence de son album dans les calculs de Forbes. Effectivement, le magazine comptabilise les rentrées d’argent de Juin à Juin, ce qui n’empêche pas La Flame de gagner énormément d’argent, principalement grâce à son contrat avec Nike. Nas et Logic font également leur entrée, notamment à l’aide de leur album respectif. En outre, on découvre avec ce classement que le streaming peut être lucratif s’il en découle une tournée de 76 concerts à en croire l’apparition de Lil Uzi Vert à la 17ème place avec 19,5 millions de dollars. Enfin, Meek Mill et Russ parviennent à atteindre le début du classement ex aequo avec 15 millions de dollars cumulés en 2018. Ces chiffres nous montrent donc que le hip-hop est de plus en plus lucratif pour les artistes outre-Atlantique.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du classement ici.

Dans le de l’actualité, nous vous proposons une rétrospective de la collaboration Nike x Undercover.

Pierre Mitou

Subscriber / team WAVE®

Related posts

Leave a Reply

scroll up